1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. ÉDITO - Retraites : le régime actuel est-il vraiment en danger ?
3 min de lecture

ÉDITO - Retraites : le régime actuel est-il vraiment en danger ?

Y a-t-il, oui ou non, un risque de déficit pour notre système de retraite ? Les réponses de François Lenglet.

Retraites (image d'illustration)
Retraites (image d'illustration)
Crédit : Joël SAGET / AFP
Le régime de retraites est-il OUI ou NON en danger?
00:03:22
Le régime de retraites est-il OUI ou NON en danger?
00:03:22
François Lenglet - édité par William Vuillez

L’un des sujets de la campagne, on l’a vu, c’est la retraite : réforme ou pas, retardement de l’âge légal ou pas.... Et ce qui est frappant, c’est que les différents candidats se sont appuyés sur des études parfaitement contradictoires. Alors, y a-t-il, oui ou non, un risque de déficit pour notre système de retraite ? Il n’y a en fait pas de vérité absolue en matière de projections démographiques, car tout dépend des hypothèses que vous retenez, c’est-à-dire des conventions que vous établissez. 

Et c’est cela qui explique les variations des rapports établis au fil du temps par le Conseil d’Orientation des retraites, tantôt alarmistes, tantôt confiants sur l'équilibre financier du régime. Pour le dire trivialement, le futur financier des retraites, c’est l’auberge espagnole : on y trouve ce qu’on y a apporté. Il y a bien des données objectives, des chiffres, qui permettent d’anticiper ce qui va se passer dans les prochaines années… Mais pour le passé.

On sait combien d’actifs cotisants il y avait au travail en 2020, combien il y avait de retraités, quelle était la durée moyenne d’une retraite en France cette année-là. Et on sait que le déficit des retraites était de 13 milliards d’euros. Mais qui peut le dire pour 2040 ? Qui peut prévoir l’espérance de vie à cette époque, le taux de natalité ? Même 2023 n’a rien de certain. Regardez comment la pandémie a bouleversé la mortalité et la natalité. Les prévisions faites en 2019 pour 2020 pouvaient sembler certaines, elles ont été complètement déjouées. Et il ne s’agit encore que de démographie. Si vous rajoutez à cela les incertitudes économiques, c’est bien pire.

Quelles sont les hypothèses de croissance ?

Tout cela dépend aussi des hypothèses de croissance et de croissance des revenus, revenus sur lesquels sont calculés les cotisations qui alimentent les caisses de nos régimes. Selon que vous retenez 1,8% par an ou 1%, ça semble marginal, c’est 15 à 20 milliards de différence dans les comptes chaque année, à très long terme. Cette progression des revenus est elle-même le résultat de l’activité économique, le PIB, de l’évolution du taux de chômage, et de celle du taux d’activité, c’est-à-dire la proportion de personnes en âge de travailler qui sont au boulot. Bougez d’un cil l’une de ces variables, et vos comptes ne sont plus du tout les mêmes.

À écouter aussi

Personne ne peut prévoir la croissance de 2027, pas plus que le taux de chômage de cette même année. On se fixe, dans les projets de réforme, sur la durée de cotisation, c’est à l’évidence un paramètre important. Mais faites disparaître le chômage, et votre addition s’améliore sensiblement, parce que les cotisations vont rentrer à flots. Au moins pendant quelques décennies. Car évidemment plus tard, ce sont autant de cotisants en plus auxquels vous devrez servir une pension.

Il faut donc établir des scénarios, c’est d’ailleurs ce que fait le COR. Selon ses différentes hypothèses de croissance, le déficit annuel serait compris entre 5 et 12 milliards annuels jusqu’en 2045. Il faut aussi considérer que nous sommes déjà très endettés, et que de lourdes dépenses se profilent, pour la santé, pour le financement de la dépendance. Tout cela milite plutôt pour la réforme. Ce ne sont pas tant les chiffres qui le disent que le bon sens.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/