1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. ÉDITO - "La réforme va coûter 400 millions d'euros au contribuable cette année", annonce François Lenglet
3 min de lecture

ÉDITO - "La réforme va coûter 400 millions d'euros au contribuable cette année", annonce François Lenglet

Le Haut Conseil des finances publiques donne dans un avis rendu ce lundi 23 janvier 2023 une estimation de l'impact budgétaire de la réforme des retraites. Selon lui, ses conséquences sur les comptes publics en 2023 seront "peu importantes".

Retraites (image d'illustration)
Retraites (image d'illustration)
Crédit : Joël SAGET / AFP
LENGLET-CO - La réforme des retraites va-t-elle coûter 400 millions d'euros aux contribuables cette année ?
00:03:28
Lenglet-Co and You du 24 janvier 2023
00:03:28
François Lenglet - édité par Sarra Djeghnoune

Le Haut Conseil des finances publiques a rendu hier son avis sur le projet de réforme des retraites. Ce Haut conseil vient en effet d’évaluer l’impact de cette réforme sur les finances publiques en 2023. C’est son rôle, c’est un comité des sages, indépendant, composé d’experts budgétaires et économiques, il est présidé par le patron de la Cour des Comptes, Pierre Moscovici. Et voilà qu’il nous donne une information surprenante, la réforme va en fait coûter de l’argent au contribuable cette année : 400 millions d’euros.

 
Cette réforme devrait s’appliquer au 1er septembre. Elle ne touchera donc, en 2023, que 50 000 personnes, qui vont retarder d’un trimestre leur départ à la retraite. Cela économise donc, pour le système, quelque 200 millions de prestations non versées, et cela va faire rentrer aussi des queues de cerises de cotisations supplémentaires. Mais dans le même temps, d’autres mesures prévues par la réforme vont s’appliquer, des dépenses cette fois-ci, toujours à partir de septembre. L’augmentation du minimum contributif, la retraite minimum pour les carrières complètes notamment. Au total, ce sont 600 millions d’euros de dépenses supplémentaires qui vont intervenir. 600 millions de dépenses, 200 millions d’économies, ça fait un coût net de 400 millions en 2023.

La réforme des retraites va rapporter moins que prévu

 Le Haut Conseil ne se prononce pas, faute, dit-il, d’éléments suffisants apportés par le gouvernement. On attend en fait l’étude d’impact financier, qui devrait être fournie bientôt aux parlementaires. Si l’on se fie à l’exécutif, dès l’année prochaine, il y aura plus d’économies que de dépenses nouvelles. La réforme va donc rapporter, un peu, en 2024. Et ça va augmenter. En 2030, après la montée en puissance progressive de la réforme, le régime devrait encaisser 17 milliards d’euros de plus par an, auxquels il faudra soustraire 5 milliards de mesures de redistribution, le minimum contributif etc. En net, donc, 12 milliards. Mais tout cela peut changer, tout cela va probablement changer. 

 
Les manifestations de jeudi étaient puissantes. Si elles se répètent le 31, il va falloir lâcher du lest. Par exemple alléger les contraintes de ceux qui devront cotiser, après la réforme, 44 ans. Sur la pénibilité. Sur les avantages familiaux. C’est un grand classique. Un avantage acquis ne supprime pas, disait Alain Madelin, il se rachète.

Il est probable que la réforme des retraites rapporte moins gros que prévu. Ce serait la conséquence du choix présidentiel d’avoir privilégié le report de l’âge légal. Un chiffon rouge pour tous les syndicats, parce que c’est en effet la mesure la plus injuste, et Macron lui-même l’avait dit, il y a quelques années. Un chiffon rouge social, ça déchaine les manifestations qu’il faut calmer, et pour cela, il faut taper dans les caisses de l’état… Il est bien possible que les comptes de nos régimes de retraites payent le prix du symbole politique que l’exécutif a voulu afficher pour établir son image de réformateur sur ce sujet où il avait jusqu’ici échoué.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.