1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Dacia : la promesse d'une voiture "scandaleusement accessible"
2 min de lecture

Dacia : la promesse d'une voiture "scandaleusement accessible"

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais s'intéresse à l'histoire de la marque Dacia, avec son fondateur et ex-dirigeant de Renault, Louis Schweitzer.

La Dacia Spring bat tous les records sur le marché
La Dacia Spring bat tous les records sur le marché
Crédit : Tobias SCHWARZ / AFP
180. Dacia, la voiture "scandaleusement accessible"
00:15:34
Marion Calais

Le sujet du jour. Au début des années 2000, une nouvelle voiture sortait sur le marché de l'automobile, la Dacia. Avec cette nouvelle marque, Renault fait une promesse : celle de la modernité à bas prix. Pour seulement 5.000 euros, un conducteur peut alors acquérir une voiture neuve au prix d'une occasion. 

"Le pari, c'est d'être capable de concevoir une voiture moderne, beaucoup moins chère qu'une Renault encore. L'objectif que j'ai fixé, c'est une auto qu'un client puisse acheter, avec les impôts et toutes les marges commerciales, pour 30.000 francs au moins. C'est un défi que j'ai lancé à nos services techniques. Je pense que c'est un défi plus difficile de concevoir une voiture à 30.000 francs d'une certaine façon, que de concevoir une voiture à un million de francs", déclarait en avant-première Louis Schweitzer, fondateur de la marque Dacia, en 1998 sur RTL. 

Pourquoi on en parle ? Comment les équipes ont-elles travaillé sur ce projet ? Comment son fondateur a-t-il surmonté les réticences ? Comment a été perçu ce pari fou ? Comment a-t-il été reçu par le public ? 



Analyse. "Nous avons lancé la Dacia au technocentre de Renault et ce qui m'a frappé, parce que j'ai fait beaucoup de lancements de voitures dans ma vie, c'est que nous n'avons jamais fait un lancement de voitures qui ait eu un tel succès auprès des journalistes. Les journalistes ont tout de suite compris que c'était une innovation qui répondait à un besoin et qui marcherait. À la même époque, nos commerçants disaient que nous n'arriverions pas à vendre les Dacia que nous étions capables de fabriquer, ça m'a mis en colère. J'ai dit, 'je refuse vos prédictions commerciales, vous allez les changer'. La vérité c'est qu'on n'a pas su fabriquer les voitures que nos clients voulaient acheter, tellement nos clients étaient nombreux et enthousiastes", explique Louis Schweitzer, fondateur de la marque Dacia et ex-dirigeant de Renault. 


Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire