3 min de lecture Économie

Coronavirus : quelles conséquences vont avoir la fermeture des centres commerciaux ?

Les centres commerciaux de plus de 10.000 mètres carrés seront désormais fermés dans les départements où le virus circule fortement.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Quelles conséquences pour la fermeture des magasins de plus de 10.000 mètres carrés ? Crédit Image : SIPANY/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You Journaliste RTL

Dans les 23 départements sous surveillance à cause de l'augmentation du nombre de cas de coronavirus, les centres commerciaux de plus de 10.000 mètres carrés vont être fermés. Autrement dit, les deux tiers des centres commerciaux du pays. La décision va une nouvelle fois peser sur la croissance économique du pays, car elle va impacter la "Cocoon Economy", tous les achats pour entretenir la maison et vivre, travailler à domicile, dans certaines des plus grosses régions du pays.

La mesure concerne maintenant Paris, Lille, Lyon, Marseille, soit 136 centres commerciaux de plus. Huit à 10.000 commerces d'habillement et de chaussures, les magasins de bricolage, de sports, d'électro-ménager ou d'électroniques sont touchés.
 
À l'issue de la conférence de presse de Jean Castex jeudi 4 mars, les fédérations de commerçants ont tout de même été soulagées. Quelques heures avant la prise de parole du Premier ministre, elles pensaient encore à une mesure plus dure, avec la fermeture de toutes les grandes surfaces de plus de 5.000 mètres carrés. Un mieux, mais qui constitue quand même un coup dur pour la consommation qui reste un des moteurs essentiel de l'économie française.

De nouvelles restrictions dans un secteur déjà en crise

Dans le Pas-de-Calais, dont les habitants ont basculé en quelques jours dans le camp du pire avec le confinement du week-end, les centres commerciaux à partir de 5.000 mètres carrés seront bien fermés.

Ces fermetures le week-end ont déjà un impact sur la consommation des Français, car avec les mesures de couvre-feu les courses le samedi et le dimanche avaient progressé et il ne sera pas possible de rebasculer sur un autre jour de la semaine. Ces deux jours représentent également pratiquement 30% du chiffre d'affaires hebdomadaire d'un centre commercial.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : Macron annonce la mise en place d'un forfait psy pour les enfants déprimés

Selon l'institut IRI, les ventes dans les hypermarchés, déjà en crise, ont baissé de 9,8% au cours des dernières semaines. Ce sont les grandes surfaces qui souffrent le plus, ces magasins entourés de galeries commerciales déjà fermées. Parallèlement, on voit que sur les dernières semaines, le Drive continue à progresser, avec une hausse de 28%.

Les magasins de bricolage fermés pour la première fois

Les fédérations espèrent des dérogations, mais celles-ci brouillent les mesures appliquées et la population concernée ne s'y retrouve plus. Les commerçant proposent alors que la jauge de 16 mètres carrés dans les grandes surfaces soit élargie afin de limiter le nombre de personnes dans les magasins.

Cette fois, les fermetures concernent des magasins qui n'avaient jamais fermés comme ceux de bricolage ou d'électronique. Ainsi, l''ennui des mesures élargies est que cela touche des domaines qui avaient été jugés essentiels, stratégiques pour notre consommation et notre économie.

Ce qui était essentiel est aussi mis entre parenthèse aujourd'hui : la seule chose qui reste impérative en fin de compte est de pouvoir acheter à manger, ce qui va inévitablement peser sur notre moral. Et le moral, c'est la consommation.

Le plus : bilan de la fréquentation des stations de ski

Un "plus" en forme de "moins" pour ces vacances de février. Les stations de montagne ont vu leur fréquentation baisser de 50% et un taux d'occupation en chute de 33%.

La note : 5/20 aux cyber-attaques

Selon la ministre des Armées Florence Parly, les cyber-attaques ont été multiplié par quatre en un an. Alors que l'économie se digitalise, elle devient plus sensible aux attaques des hackers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Consommation Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants