1 min de lecture Carburants

Coronavirus : les prix du pétrole au plus bas depuis 17 ans

En raison de la pandémie de Covid-19, les prix du pétrole se sont effondrés ce lundi 30 mars sur les marchés asiatiques.

Des puits de pétrole en Iran, le 12 mars 2017
Des puits de pétrole en Iran, le 12 mars 2017 Crédit : AFP / Atta KENARE
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Les prix du pétrole se sont effondrés lundi 30 mars sur les marchés asiatiques, suivant la chute des autres marchés financiers et une aggravation de la crise de coronavirus durant le weekend.

Le prix du brut West Texas Intermediate (WTI), une référence aux États-Unis, a perdu 5,3% à 20 dollars le baril, tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord était de 23 dollars, en baisse de 6,5%, des niveaux jamais vus depuis 2003. 

La chute est intervenue après que le bilan des décès en raison de la pandémie de coronavirus Covid-19 a dépassé le nombre de 30.000 avec l'Italie et l'Espagne, en tête des pays les plus touchés en Europe, et une augmentation des cas de contaminations aux États-Unis. Les États-Unis comptent désormais environ 140.000 cas de Covid-19 pour plus de 2.400 décès.

Les marchés du pétrole ont chuté depuis des semaines alors que les gouvernements à travers le monde imposent des restrictions de voyage et des mesures de confinements pour parer à la propagation du virus. Les principaux producteurs dont l'Arabie saoudite et la Russie s'affrontent eux dans une guerre des prix qui a entraîné une augmentation des réserves ce qui a poussé les prix vers le bas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carburants Pétrole Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants