1 min de lecture Confinement

Coronavirus : 110.000 Français rapatriés, 20.000 toujours bloqués à l'étranger

Le secrétaire d'État chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé le rapatriement de 110.000 Français. 20.000 restent pour l'heure, bloqués à l'étranger.

Des Français rapatriés en janvier à Carry-le-Rouet (illustration)
Des Français rapatriés en janvier à Carry-le-Rouet (illustration) Crédit : Gérard JULIEN / AFP
Marie Gingault et AFP

En raison de la pandémie de coronavirus, les frontières ont été fermées et 130.000 Français se sont retrouvés coincés à l'étranger. Ce dimanche 29 mars, le secrétaire d'État chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé le rapatriement de 110.000 Français. Les 20.000 Français restant, sont pour l'heure, toujours bloqués à l'étranger.


"Nous avons déjà rapatrié environ 110.000 Français sur les 130.000 qui étaient bloqués", a relevé Jean-Baptiste Djebbari sur Radio J, avant de préciser : "Il reste des points encore compliqués, notamment aux Philippines, mais c'est en voie de résolution".

En effet jeudi 26 mars, le secrétaire d'État chargé des Transports avait évoqué le cas plus complexe de certains pays tels que les Philippines avec des Français "éparpillés" sur plusieurs îles qu'il faut regrouper avant de leur faire rejoindre la France par des vols affrétés par le gouvernement.

Air France fait un travail extraordinaire

Jean-Baptiste Djebbari
Partager la citation

Par ailleurs, pour les 1.500 Français qui sont bloqués en Nouvelle-Zélande, "nous sommes en train de monter, depuis hier soir, des vols gouvernementaux de manière à avoir des tarifs qui soient acceptables", a ajouté M. Djebbari, saluant de nouveau le "travail extraordinaire que fait Air France" dans le cadre de ce pont aérien.

À lire aussi
Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, le 5 février 2020 à Paris sport
Les infos de 18h - Covid-19 : Maracineanu fait le point sur l'accès aux activités sportives

Le secrétaire d'État chargé des Transports a fait part de la "nouvelle vague (de Français) qui étaient résidents habituels dans d'autres pays" et "souhaitent revenir en France notamment pour bénéficier de soins", qui s'ajoute aux Français qui s'étaient déjà déclarés au départ.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants