1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coronavirus : les mutuelles en ont-elles profité pour augmenter leurs cotisations ?
1 min de lecture

Coronavirus : les mutuelles en ont-elles profité pour augmenter leurs cotisations ?

L'association de consommateurs UFC-Que-Choisir accuse les mutuelles françaises d'avoir répercuté le coût de la taxe Covid sur les cotisations des assurés.

Un médecin porte un stéthoscope autour du cou (illustration)
Un médecin porte un stéthoscope autour du cou (illustration)
Crédit : HANNAH MCKAY / POOL / AFP
Coronavirus : les mutuelles ont-elles profité de la crise pour augmenter leurs cotisations ?
01:26
Arnaud Tousch - édité par Marie Zafimehy

Les mutuelles ont-elles profité de la crise pour se refaire une santé financière sur le dos des assurés ? La réponse est oui, trois fois oui, pour l'association de consommateurs UFC Que Choisir, qui a décortiqué des centaines de contrats.

L'UFC-Que-Choisir a ainsi comparé plus de 600 contrats de 123 organismes complémentaires différents. Résultat : les assurances santé augmentent de 4,3% cette année. Il s'agit ici d'une valeur médiane : cela veut dire que moitié des adhérents ont donc une hausse de leur mutuelle qui dépasse ce pourcentage. L'association de consommateur estime que cela représente un surcoût de 79 euros par an sur le budget d'un ménage... Et pour 1 assuré sur 5 il est même de plus de 200 euros.

L'UFC soupçonne les complémentaires santé de répercuter sur leurs clients, la fameuse taxe Covid. Car l'année dernière les mutuelles ont fait des économies estimées à 2,2 milliards d'euros, il y a eu moins de soins. Le gouvernement avait donc décidé d'une taxe Covid, et de les faire payer 1 milliard d'euros pour compenser une partie du déficit de la sécurité sociale. L'association accuse aujourd'hui certaines mutuelles d'en profiter pour faire peser ce surcoût aux adhérents cette année.

Mais la mutualité française, contactée RTL, dément. Elle conteste fermement la méthodologie d'UFC-Que-Choisir et nous a fourni les résultats de sa propre enquête en exclusivité. Elle indique avoir analysé 14 millions de contrats auprès de 32 mutuelles... et pour elle la hausse moyenne des cotisations cette année est de 2,6 %. Une évolution similaire à celle des années précédentes, explique la Mutualité française qui se défend donc de répercuter la taxe Covid sur les cotisation des adhérents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/