1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coca, Ricard, Pepsi... Ces marques qui s'intéressent au cannabis
1 min de lecture

Coca, Ricard, Pepsi... Ces marques qui s'intéressent au cannabis

Mercredi 3 octobre, le fabricant de boissons gazeuses Pepsi a annoncé qu'il songeait à investir dans cette drogue douce.

Un plant de cannabis (illustration).
Un plant de cannabis (illustration).
Crédit : AFP / Brendan Smialowski
Camille Kaelblen & AFP

La ruée vers l'or vert bat son plein. Mercredi 3 octobre, le fabricant de boissons Pepsi a annoncé qu'il prévoyait de "se pencher sérieusement" sur l'utilisation du cannabis dans sa production, précisant cependant n'être "pas prêt à partager publiquement" les éventuels projets du groupe dans le secteur.

PepsiCo est loin d'être la seule entreprise à s'attaquer à ce nouveau marché. Mi-septembre, son grand rival Coca-Cola faisait part de son intérêt pour le CBD, un principe non-psychoactif du cannabis, "comme ingrédient dans des boissons destinées au bien-être".

Fin août, le numéro 2 mondial des alcools Pernod Ricard annonçait vouloirse lancer sur le créneau du cannabis afin de diversifier sa production. "Nous regardons de près ce marché", confiait alors le patron de l'entreprise française, Alexandre Ricard.

Les entreprises parient sur une future légalisation du cannabis

Le marché du cannabis est encore peu ouvert dans le monde, mais cette drogue douce suscite un véritable engouement chez les géants de l'agro-alimentaire. De nombreuses entreprises font en effet le pari que la marijuana sera légalisée dans de nombreux pays au cours des prochaines années.

À lire aussi

Or, les prévisions de retombées économiques liées à cette législation sont alléchantes : selon les spécialistes du secteur cités par Slate, la légalisation de la consommation et de la culture du cannabis au Canada dès octobre pourrait créer un marché pesant entre 3 et 6 milliards d'euros dès 2019.

Des bières sans alcool à base de marijuana

Certaines firmes sont d'ailleurs bien avancées dans leur conquête du marché. Fin juillet, le groupe Heineken a lancé la "Hi-Fi Hops", une bière sans alcool infusée au cannabis en Californie. De son côté, Constellation Brands, propriétaire de la marque de bière Corona et 3ème producteur de vin aux États-Unis, a annoncé un investissement de 3,4 milliards d'euros dans une société canadienne spécialiste du cannabis thérapeutique afin de développer des boissons non alcoolisées à base de cette drogue douce.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/