1 min de lecture Société

Bientôt du Ricard au cannabis ?

Face à la légalisation progressive du cannabis dans le monde, le groupe français spécialisé dans la fabrication de spiritueux étudie très sérieusement le marché de la drogue douce.

Des bouteilles de Ricard
Des bouteilles de Ricard Crédit : AFP / Archives, Pascal Pavani
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Ricard, le célèbre spiritueux à l'anis, souhaite ouvrir son marché à une autre plante : le cannabis. C'est ce qu'a annoncé Alexandre Ricard, patron de Pernod Ricard et petit-fils du fondateur, rapporte Le Monde

"Nous regardons de près ce marché", confie Alexandre Ricard. Numéro deux mondial derrière Diageo, Ricard est connu pour son pastis, un alcool fort à base d'anis vert et de réglisse. Se lancer dans l'alcool au cannabis permettra donc au groupe de se diversifier. Ce marché est encore peu ouvert dans le monde, mais les barrières tombent au fur et à mesure en faveur de la légalisation du cannabis. En France, la plante verte, bien qu'elle soit illégale, constitue la substance psychoactive la plus consommée après l'alcool*.


En 2015, Alexandre Ricard annonçait déjà vouloir amener le groupe "dans l'accélération", même si, pour le moment, l'ouverture du géant français sur un tel marché est encore au stade de l'étude. 

À lire aussi
Les organisations syndicale recevront aujourd'hui la lettre de cadrage sur l'assurance chômage. Le gouvernement réclame une économie de 3,9 milliard d'euros en trois ans. société
Assurance chômage : le gouvernement espère 3,9 milliards d'euros d'économie en 3 ans

Qu'en est-il dans les autres pays ?

Au total, 25 pays dans le monde ont légalisé la consommation de cannabis. Parmi eux, neuf États américains, mais aussi l'Uruguay ou les Pays-Bas. En Grande-Bretagne et en Suisse, la consommation de cannabis n'est pas autorisée mais reste très peu condamnée. Une position géographique qui complique la situation de la France, où cette drogue douce est toujours illégale

Au Canada, la "fumette récréative" deviendra légale à compter du 17 octobre prochain. Le brasseur Molson Coors et son compatriote The Hydropothecary se sont lancés dans une coentreprise pour fabriquer des boissons sans alcool, mais au cannabis. 

Si Pernod Ricard se lance dans ce business, il aura également pour concurrent le groupe Heineken qui vient de lancer une boisson gazeuse infusée au cannabis en Californie. Et le principal concurrent de Pernod, le groupe américain Constellation Brands (propriétaire de la marque Corona), a annoncé un investissement de 3,4 milliards d'euros dans une société canadienne spécialiste du cannabis thérapeutique.

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Alcool Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794579273
Bientôt du Ricard au cannabis ?
Bientôt du Ricard au cannabis ?
Face à la légalisation progressive du cannabis dans le monde, le groupe français spécialisé dans la fabrication de spiritueux étudie très sérieusement le marché de la drogue douce.
https://www.rtl.fr/actu/conso/bientot-du-ricard-au-cannabis-7794579273
2018-08-30 10:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qScdFY3RGr7DvyFInsWEmA/330v220-2/online/image/2015/0713/7779084977_000-app2001111018502.jpg