1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Chauffage collectif individualisé : pourquoi le gouvernement y tient
1 min de lecture

Chauffage collectif individualisé : pourquoi le gouvernement y tient

Parmi les mesures qui pourraient faire partie du plan de sobriété énergétique, qui doit être annoncé ce jeudi 6 octobre par le gouvernement, le chauffage individualisé dans les immeubles présente plusieurs avantages économiques.

Chauffage
Chauffage
Crédit : Sina Schuldt / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Chauffage collectif individualisé : pourquoi le gouvernement y tient
00:01:04
Martial You - édité par Joanna Wadel

C'est l'une des réflexions entamées dans le cadre du plan de sobriété, qui sera annoncé ce jeudi 6 octobre par le gouvernement. Le chauffage individualisé dans les immeubles est tout à fait possible. C'est même déjà le cas dans un tiers des habitations collectives, voire obligatoire quand la consommation est très élevée (au-delà de 80 kw/h par m² et par an). C'est techniquement faisable grâce aux fameux compteurs connectés, les compteurs Linky, mais pas forcément respecté. 

L'une des solutions serait de généraliser le paiement individuel de la facture, afin de contraindre ceux qui chauffent le plus à baisser les radiateurs. Le gouvernement estime que cela peut faire baisser la consommation globale de ces logements de 15%, ce qui correspond précisément à l'objectif global que l'exécutif se fixe pour l'hiver prochain. 

Du côté de ceux qui représentent l'habitat social, dont les HLM, on craint que la mesure ne pénalise les personnes âgées, l'assistante maternelle ou encore le télétravailleur, qui restent à la maison toute la journée, et qui, nécessairement, utilisent davantage leur chauffage.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire