1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Carburant : le diesel reste-t-il avantageux avec la crise ?
2 min de lecture

Carburant : le diesel reste-t-il avantageux avec la crise ?

Les prix de l'essence grimpent en flèche depuis le début du conflit. Pour les automobilistes, le diesel peut devenir une option viable, à condition d'être un gros rouleur.

Des pompes à essence dans une station service (illustration)
Des pompes à essence dans une station service (illustration)
Carburant : le diesel reste-t-il avantageux avec la crise ?
00:04:56
Carburant : le diesel reste-t-il avantageux avec la crise ?
00:04:56
Christophe Bourroux - édité par Nicolas Barreiro

La Renault R5 fête ses 50 ans en 2022. À cette occasion, elle se retrouve à l'honneur du salon Rétromobile toute cette semaine, le salon des voitures anciennes à Paris. Et ce véhicule résonne aujourd'hui particulièrement avec l'actualité. 

Voiture du pouvoir d'achat vendue pas cher, moins de 10.000 francs, et consommation minuscule, moins de 5 litres aux 100 kilomètres, ce qui était vraiment peu à l'époque. Grâce à cela, elle va résister aux chocs pétroliers de 1974 et 1979 et va rester pendant dix années d'affilée la voiture préférée des Français, la plus vendue dans l'Hexagone. Si la crise pétrolière a boosté le marché des petites voitures, c'est aussi le cas du diesel, moins taxé.

On a ainsi poussé les Français à acheter des diesels et nos constructeurs Peugeot, Renault et Citroën sont devenus les champions du monde de cette motorisation. Résultat, aujourd'hui le diesel représente encore 77% de la consommation. Mais forcément la flambée des prix actuelle fait un peu plus mal au portefeuille. Même si les prix ont baissé cette semaine, on reste à des niveaux très élevé : 2 euros le litre.

"Plus les prix du carburant augmentent, plus le diesel est imbattable"

C'est sûr que si vous parcourez 11.000 kilomètres par an, qui est la moyenne nationale, vous pouvez oublier le diesel. En revanche, pour ce qu'on appelle les gros rouleurs, qui font plus de 20.000 kilomètres par an, il n'y a pas photo selon Nicolas Bernard, rédacteur en chef d'Auto-Plus.

À lire aussi

"Le diesel est imbattable en termes de consommation et reste parfait pour les gros rouleurs. On peut gagner jusqu'à 1,5L aux 100 kilomètres, la rentabilité est très rapide surtout qu'au prix du neuf, la différence entre le diesel et l'essence s'est largement atténuée vue la mauvaise presse que peut avoir le diesel. Surtout, plus les prix du carburant augmentent, plus le diesel est imbattable", explique Nicolas Bernard.

Le plus fou c'est que même si, notamment en raison de la crise en Ukraine, les prix devaient encore s'affoler, le diesel resterait intouchable. "Si demain, l'essence était à 3 euros le litre et le diesel à 3,30 ou 3,40 euros le litre, ce serait encore rentable. Plus le prix monte, plus la sobriété du diesel est imbattable", assure le rédacteur en chef d'Auto-Plus.

Le diesel reste donc "imbattable" pour les gros rouleurs, environ 25% des automobilistes. D'ailleurs, c'est exactement la part du diesel aujourd'hui dans les ventes, qui a quand même bien dégringolé. Il n'est plus majoritaire sauf pour l'occasion. Là, le diesel est toujours le roi du pétrole avec pas moins de six transactions sur dix.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/