2 min de lecture Assurance vie

Assurance-vie : décollecte de 2,2 milliards en mars, du jamais vu depuis 2011

Le placement préféré des Français subit de plein fouet la noirceur du contexte économique, alors que le monde entier lutte contre la pandémie de Covid-19.

micro generique L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Assurance-vie : décollette de 2,2 milliards en mars, du jamais vu depuis 2011 Crédit Image : iSotck | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Félix Roudaut

Les Français ont placé 2,2 milliards de moins que d'habitude sur leurs assurances-vie, du jamais vu depuis 2011, faisant du Livret A le grand gagnant. Car l'épargnant est un escargot : il aime la pluie et le gros temps, mais à la première goutte sur ses cornes, il rentre dans sa coquille. Le phénomène est bien connu : lorsque le contexte économique se complique, nous retirons notre épargne des assurances-vie.

Le paradoxe est que l'assurance-vie est le placement préféré des Français, car il est sécurisé. Mais c’est un placement de “ciel bleu”, d’éclaircie. En 2011, en pleine crise grecque, on parlait d'États surendettés et on disait que les épargnants pourraient perdre leurs économies si un État de la zone euro faisait faillite. Résultat : année noire pour l’assurance-vie.

En 2008 : les subprimes donnent lieu au même naufrage de ce placement. On disait alors que les grandes banques emporteraient l’argent de leurs clients dans leurs faillites. Aujourd’hui, la crise est inédite et son ampleur n'est pas mesurable. Les Français préfèrent donc garder leur argent disponible. On ne le bloque pas plusieurs années, on le garde à disposition.

La Bourse a la cote

Les épargnants préfèrent donc épargner via leur livret A. Mais cette fois, ils laissent surtout leur argent sur leur compte courant faute de pouvoir consommer. En mars 2020, ce sont près de 13 milliards d'euros qui ont dormi sur nos comptes chèques et 7 milliards d'euros sur les Livrets A. C’est trois fois plus d’argent mis de côté qu’en temps normal. Cet argent sera directement disponible pour consommer lors du déconfinement. La Banque de France constate également que l’argent liquide circule moins.

À lire aussi
Lassurance-vie est l'un des placements préférés des Français finance
Les rendements de l'assurance-vie encore revus à la baisse

Les Français restent donc très prudents, mais gardent de l'argent disponible pour affronter les coups durs ou consommer à nouveau. Mais si on y regarde de plus près, on voit aussi que 150.000 particuliers ont acheté des actions sur le SBF 120, c’est-à-dire les 120 plus grosses entreprises françaises. Les achats d’actions ont été multipliés par 3 ou 4 sur le mois de mars.

La Bourse dégringole et crée des opportunités. On retrouve un public un peu plus jeune que d’habitude à la bourse, des aventuriers en quête du joli coup. L’épargne du Livret A et l’argent investi en bourse, c’est la même logique : c’est de l’argent dont on ne doit pas avoir besoin tout de suite et avec lequel on peut prendre un peu plus de risque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assurance vie Consommation Banque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants