1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Alternance : son employeur met un terme à sa période d'essai sans lui verser son salaire
2 min de lecture

Alternance : son employeur met un terme à sa période d'essai sans lui verser son salaire

Nicolas avait un contrat d’alternance en qualité de graphiste. Mais après deux mois en entreprise, son employeur met un terme à sa période d’essai sans lui verser les deux mois de salaire et sans lui transmettre les documents de fin de contrat...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
A 21 ans, son employeur le licencie sans lui payer ses deux mois de salaire
01:19:45
Emmanuelle Brisson

Nicolas a 21 ans et est étudiant. Le 1er janvier 2021, il signe un contrat d’alternance en qualité de graphiste au sein d’une école préparatoire aux études de médecine. Son salaire brut à l’embauche se chiffre à 815 euros par mois pour une présence 3 jours par semaine en entreprise.

Motivé, il démarre début janvier. Au départ, l’ambiance se veut plutôt bonne. Mais, rapidement, le gérant se montre de plus en plus exigeant. Nicolas fait de son mieux pour lui donner satisfaction. Hélas, début mars, son employeur décide de mettre un terme à sa période d’essai en lui envoyant un message laconique sur le réseau social professionnel "LinkedIn".

Le tout, sans jamais lui avoir réglé ses deux mois de salaire, ni même lui avoir transmis ses documents de fin de contrat ! Indigné, Nicolas en fait part à son école, puis, il efface de rage le fruit de son travail posté au préalable sur une plateforme de partage. Le gérant de l’entreprise réagit en l'insultant et en le menaçant. Mais le jeune homme ne se laisse pas démonter et dépose une main-courante.

Il met en demeure son ex-employeur de le payer

Quelques jours plus tard, Nicolas met en demeure son ex-employeur de le payer sous peine de poursuites aux Prud’hommes. En vain… En dépit d’un mail de rupture de contrat le 21 avril, il ne lui verse toujours rien...   

À écouter aussi

Dans l’obligation de rembourser un prêt étudiant de 25.000 euros, cet impayé met Nicolas dans le rouge. A tel point qu'il paye maintenant des agios tous les mois. Ses projets d’appartement et de voiture tombent bien évidemment à l’eau. Pour ne rien arranger, comme il n'a plus d’alternance, il risque fort de ne pas pouvoir valider son année. 

Il compte sur l'aide de Julien Courbet pour que son ex-employeur lui règle les deux mois de salaire qu’il lui doit, à savoir 1.630 euros brut. Nicolas souhaite également qu'on lui envoie son solde de tout compte et ses papiers de fin de contrat.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/