1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Air France-KLM : le gouvernement néerlandais entre au capital
1 min de lecture

Air France-KLM : le gouvernement néerlandais entre au capital

Les Pays-Bas souhaitent à terme obtenir une "position équivalente à celle de l'Etat français", a déclaré mardi 26 février le ministre néerlandais des Finances.

Des avions d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
Des avions d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
Crédit : AFP / PHILIPPE LOPEZ
Thomas Pierre & AFP

Les Pays-Bas au capital d'Air France-KLM. Le gouvernement néerlandais a pris une part de 12,68% dans la compagnie aérienne afin de renforcer son influence dans le groupe aérien, a déclaré mardi le ministre néerlandais des Finances. "L'objectif est d'obtenir à terme une position équivalente à celle de l'Etat français", a dit Wopke Hoekstra lors d'une conférence de presse à La Haye. L'État français détient actuellement une participation de 14,3% dans le groupe.

Cette opération intervient après des frictions sur l'avenir du patron de KLM, Pieter Elbers, que le conseil d'administration du groupe Air France-KLM a finalement proposé de reconduire dans ses fonctions le 19 février. Les dirigeants de la branche néerlandaise avaient manifesté début février leur inquiétude quant au non-renouvellement du mandat de leur patron en avril et averti que le personnel pourrait faire grève.

Air France-KLM a annoncé mercredi 19 février un bénéfice net de 409 millions d'euros en 2018, soit plus du double de l'année précédente (163 millions), disant faire preuve d'une "bonne résistance" malgré les grèves chez Air France et la hausse de la facture de carburant.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire