1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Quelles conséquences au manque de lien social ?
3 min de lecture

Quelles conséquences au manque de lien social ?

Notre société évolue-t-elle vers une limitation des contacts humains ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Vivons-nous dans une société du sans contact ?
Vivons-nous dans une société du sans contact ?
Crédit : Luis Alvarez / GETTY
Quelles conséquences au manque de lien social ?
20:17
Films d'actions et gratin dauphinois... notre recette pour se détendre !
17:25
Quelles conséquences au manque de lien social ?
20:17
Films d'actions et gratin dauphinois... notre recette pour se détendre !
17:25
Thibaud Chaboche

Les technologies numériques avaient pour vocation de nous simplifier la vie, mais leur impact va aujourd'hui bien au-delà d’un quotidien facilité. Devenue indispensable, cette hyperconnexion, censée nous mettre en lien, nous tient pourtant plus que jamais à distance les uns des autres. Si la crise du Covid-19 accentue encore plus cet écart qui se creuse entre le virtuel et le réel, vivons-nous dans une société du sans contact ? "On est fait pour s'entendre" fait le point.

Solution pratique pour rester en contact continu avec nos proches et nos amis, les nouvelles technologies s'imposent de plus en plus dans notre rythme de vie, et modifient au passage notre rapport à l'autre, absorbant toute notre attention. "Ces nouvelles technologies nous déshumanisent et nous éloignent les uns des autres" raconte François Saltiel, journaliste. Et d'ajouter : "Il ne faut pas oublier que le fonds de commerce des géants comme Facebook ou Twitter, c'est de nous faire passer le plus de temps possible sur les écrans".

Mais en ces temps de confinement, le paradoxe est plus que présent. Comment faire sans ordinateur, portable ou tablette, pour garder contact avec nos proches, ou même télétravailler, comme le préconise la situation ? François Saltiel nuance : "tant que ces technologies répondent à une situation d'urgence, elles ne posent pas de problème et sont à valoriser". Le danger alors : faire que ces utilisations exceptionnelles deviennent au fil du temps une norme. "Certaines entreprises aujourd'hui proposent à leurs employés du télétravail à vie, c'est ça qui est dangereux pour le relationnel et le vivre ensemble" continue-t-il.

Une liberté évoquée, pas si évidente

Alors, que nous apportent de si précieux ces technologies ? Que l'on soit en voiture, chez nous, ou à l'autre bout du monde, la liberté de communiquer avec qui nous souhaitons est indéniable, même à des kilomètres l'un de l'autre. Chacun pense alors trouver en son smartphone ou son ordinateur une liberté, et au final, un substitue bien pratique aux appels formels. "Aujourd'hui, nombreux sont les enfants et adolescents qui se servent de leurs téléphones pour naviguer sur Internet ou envoyer des messages, mais pas pour appeler" remarque François Saltiel. 

À lire aussi

C'est ce contact humain et cette atmosphère ressentie lors des rencontres qui tendent à être réévalués. "A moyen terme, j'ai peur que le virtuel dépasse le réel", souligne Hervé, auditeur RTL. Et de continuer, "en ces temps difficiles, je préfère pourtant voir de mes propres yeux ma famille et mes proches, en respectant une distance réglementaire, plutôt que de les voir derrière un écran". 

Si l'écran abolit pour certains ces contraintes de présences physiques, et adoube le fait de garder contact où que nous soyons, tout en restant dans des discussions privées, François Saltiel souligne cependant que "chaque écran est une caisse enregistreuse. Nos messages, appels et discussions peuvent à tout moment être enregistrés et servir à tout type de fins". Et d'ajouter : "le regard dans les yeux, les émotions corporelles ressenties, et le vivre ensemble, c'est ça la liberté, être les uns avec les autres". 

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- François Saltiel, journaliste, réalisateur, producteur, auteur de ''La société du sans contact" chez Flammarion.

La société du sans contact
La société du sans contact
Crédit :
L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/