1 min de lecture Violence

Violences policières : "L'État n'est pas tout à fait légitime", estime un sociologue

INVITÉ RTL - Après la mort d'un homme des suites d'un malaise cardiaque lors de son interpellation à Paris ce dimanche 5 janvier, Michel Wieviorka estime que l'on se trouve dans "un climat de défiance et non pas de confiance".

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Violences policières : " l'État n'est pas tout à fait légitime" estime un sociologue Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Quentin Marchal

C'est un fait divers qui relance le débat concernant les violences policières. Cédric Chouviat, un homme âgé de 42 ans, est mort le dimanche 5 janvier, des suites d'un malaise cardiaque lors de son interpellation à Paris. Une information judiciaire pour homicide involontaire est ouverte tandis que la famille de la victime dénonce une "bavure policière". De son côté, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner promet "toute la transparence" dans cette affaire.

Le sociologue Michel Wieviorka estime sur RTL que cette période où la police est régulièrement remise en cause dans des affaires de violence depuis un an est "un problème important". Il ajoute que "ce qui se passe depuis un an, en particulier avec la façon dont les 'gilets jaunes' ont été réprimés, c'est le sentiment assez largement partagé dans la population, que l'État n'est pas tout à fait légitime dans la façon dont il réprime".

Selon lui, cela engendre la montée d'une idée dans l'opinion publique selon laquelle "l'insurrection est légitime et la révolution est légitime". Le fait que la victime avait filmé son interpellation prouve que l'on est dans "un climat de défiance et non pas de confiance" ajoute Michel Wieviorka qui insiste sur le fait qu'"il faut absolument que la lumière soit faite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Police Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants