1 min de lecture Police

Violences policières : 1 Français sur 3 dit ne pas se sentir en sécurité face à la police

VU DANS LA PRESSE - En pleine actualité qui relance le débat des violences policières, un sondage de YouGov pour "Le Huffpost" publié ce mercredi 3 juin révèle qu'un Français sur trois dit ne pas se sentir pas en sécurité face aux forces de l'ordre.

Une voiture de la police nationale (illustration)
Une voiture de la police nationale (illustration) Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

"Vous sentez-vous en sécurité, ou non, lorsque vous êtes face à un policier ?" C'est la question qui a été posée à un échantillon de Français par YouGov pour Le Huffpost entre le 1er et le 2 juin. 33% des sondés ont répondu "non", révélant leur insécurité face aux forces de l'ordre, ce qui représente un tiers des Français.

La question des violences policières est toujours au cœur de l'actualité, portées par la mort de George Floyd aux États-Unis, une mobilisation massive à Paris pour faire la lumière sur la mort d'Adama Traoré, mais également par les nombreuses altercations qui ont eu lieu en marge des manifestations de "gilets jaunes". Ce chiffre est donc révélateur d'une certaine méfiance et fait écho aux propos de la chanteuse Camélia Jordana qui avaient fait polémique il y a quelques semaines sur France 2.

L'enquête de YouGov révèle également des différences de sensibilité notamment par l'âge. Les plus jeunes, entre 18 et 34 ans, sont plus nombreux à avoir répondu "non". Ce sentiment d'insécurité face aux forces de l'ordre se perçoit nettement en fonction des courants politiques. Les électeurs de la France Insoumise sont 53% à avoir répondu "non" contre 15% chez les sympathisants de LaREM et des Républicains. Du côté de l'extrême droite par ailleurs, notamment du Rassemblement national, 29% ont révélé ne pas se sentir en sécurité.

Ce sondage vient appuyer celui réalisé par l'Ifop en janvier dernier, qui avait révélé que seuls 43% des Français faisaient confiance aux forces de l'ordre. Ces chiffres montrent un fossé qui se creuse entre les policiers et une bonne partie de la population.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Violences Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants