1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences conjugales : la ligne d'écoute 3919 désormais accessible en continu
2 min de lecture

Violences conjugales : la ligne d'écoute 3919 désormais accessible en continu

Selon les derniers chiffres officiels, 90 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon en 2020.

Une écoutante de la plate-forme téléphonique du 3919, numéro d'appel unique destiné aux femmes victimes de violences conjugales s'entretient avec une personne au téléphone, le 20 mai 2010 à Paris.
Une écoutante de la plate-forme téléphonique du 3919, numéro d'appel unique destiné aux femmes victimes de violences conjugales s'entretient avec une personne au téléphone, le 20 mai 2010 à Paris.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Marie Gingault & AFP

Le 3919, la ligne d'écoute pour les femmes victimes de violences conjugales, est désormais accessible du lundi au dimanche, 24h/24. L'extension horaire, débutée en juin, concerne désormais les nuits des week-ends, a annoncé la ministre déléguée à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Élisabeth Moreno. 

"Depuis ce lundi 30 août, le 3919 est joignable en continu, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit", a annoncé Élisabeth Moreno dans un communiqué. Ce service, anonyme et gratuit, n'était jusqu'alors accessible les samedis et dimanches que de 9h à 18h. Il s'agit d'une "promesse tenue" qui vient ainsi "concrétiser l'une des mesures phares du Grenelle" contre les violences conjugales, fin 2019. 

Avec ces horaires élargis, la ligne d'écoute est désormais plus facile d'accès pour les femmes vivant en Outre-mer, malgré le décalage horaire avec la métropole. En outre, la plateforme est accessible depuis le mois de juins aux personnes sourdes ou ayant des troubles du langage. 

Près de 165.000 appels en 2020

L'extension des horaires d'ouverture du 3919 avait été officialisée le 25 mai dernier lors de la signature de la nouvelle convention pluriannuelle d'objectifs entre l'État et la Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF), qui gère cette ligne depuis sa création en 1992. Pour assurer les nouveaux horaires, une dizaine d'écoutantes supplémentaires ont été "embauchées et formées à l'écoute des victimes de violences conjugales", avait précisé la FNSF en juin.

À lire aussi

"Les femmes pourront appeler au moment où elles le choisissent : la première écoute est essentielle et chaque instant doit être saisi pour leur permettre d'entamer le parcours vers la sortie de la violence", avait souligné l'association. En 2020, la FNSF a reçu près de 165.000 appels, soit 70% de plus qu'en 2019.

Selon les estimations, quelque 210.000 femmes subissent des violences conjugales chaque année. En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon, selon les derniers chiffres officiels.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/