1 min de lecture Sécurité

VIDÉO - Une start up bretonne créé un LBD "intelligent"

Grâce à un petit boîtier installé sur le Lanceur de Balles de Défense, l'utilisateur sait en temps réel si son tir est conforme ou risqué. La police municipale de L'Haÿ-les-Roses, va tester ce LBD intelligent.

>
LBD : pour viser juste Crédit Image : M6info | Crédit Média : Aurélie Crété, Dimitri Sikiotakis, Guillaume Brunero / M6Info | Date :
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Alors que les lanceurs de balles de défense (LBD) sont toujours décriés, le maire de Phalsbourg en Moselle les a interdits pour l'acte XVII des "gilets jaunes", ce samedi 9 mars. Pour limiter leur dangerosité, une start-up bretonne a trouvé un moyen d'améliorer le lanceur pour le rendre intelligent.

Elle a créé un petit boîtier, qui se place directement sur le LBD. Le boîtier analyse à la fois la hauteur du tir et la stabilité du tireur. Un dispositif qui pourrait tout changer, puisqu''il va permettre d'indiquer en temps réel à l'opérateur si son tir est conforme ou non", explique Gaël Guillerm, le président de Redcore SAS.

Sur le boîtier est intégré une LED de couleur. Si le tir est conforme, la lumière est verte, en revanche si le tir est risqué, elle passe au rouge. Ces signaux de couleur sont générés grâce à un viseur holographique, qui reconnaît une silhouette humaine et indique au récepteur si la tête est visée ou non et si la distance de la cible est suffisante.

Un bon indicateur pour son utilisateur, qui fait donc feu en connaissance de cause. Toutes les données sont enregistrées dans une boîte noire.

À lire aussi
Des casseurs se sont mêlés aux "gilets jaunes" samedi 1er octobre aux abords des Champs-Élysées. manifestations
Les infos de 7h30 - Grève du 5 décembre : le prefet veut "empêcher les casseurs de casser"

La police municipale de l'Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne, a décidé de le tester la première, pour six mois. Un double avantage et ainsi "avoir une véritable transparence et garantir la sécurité à la fois aux usagers et aux agents", explique Nicolas Langlin, chef de service de la police municipale de l'Haÿ-les-Roses.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Société Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants