1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : une pétition réclame un moratoire sur les LBD
2 min de lecture

Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : une pétition réclame un moratoire sur les LBD

Le LBD dans le viseur des "gilets jaunes", mais également des personnels soignants. Une pétition, lancée par un neurochirurgien en faveur de l'application d'un moratoire sur ces armes de défense, réunit plus de 100.000 signatures.

Les LBD ont occasionné des blessures à de nombreux manifestants
Les LBD ont occasionné des blessures à de nombreux manifestants
Crédit : Damien Meyer / AFP
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : une pétition réclame un moratoire sur les LBD
08:17
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : une pétition réclame un moratoire sur les LBD
08:18
Yann Bouchery & Leia Hoarau

Le Conseil d'État a rejeté, vendredi 1er février, les demandes de suspension de l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD), en estimant que le risque de violences nécessitait de permettre aux forces de l'ordre d'avoir recours à ces armes.

Une hérésie selon la Ligue des Droits de l'Homme, et un réel danger médical selon de plus en plus de soignants, qui accueillent ces blessés. Laurent Thinès, neurochirurgien à Besançon, a lancé une pétition pour réclamer un moratoire sur les LBD. Selon lui, les blessures engendrées par le LBD sont trop graves pour ne pas être prises en compte. 

"C'est un cri d'alarme. Les lésions sur le plan médical avec des fractures du crâne, des enfoncements du crâne, des hémorragies intracrâniennes, des blessures cérébrales qui peuvent donner des handicaps neurologiques, des séquelles à vie", déclare-t-il. "Qu'est-ce qu'on attend pour arrêter ce massacre ? Ce ne sont pas des petites balles en mousse qui arrivent dans la tête des gens, ce sont de véritables armes. Une balle de LBD, c'est 200 joules qui vous arrive dans la tête, comme si on lâchait un parpaing de 20 kilos d'une hauteur d'un mètre sur la tête". 

Et malgré le rejet du Conseil d'État, le neurochirurgien ne compte pas abandonner : "On continue de demander un moratoire pour arrêter le massacre, parce que c'est trop dangereux". Près de 105.000 personnes ont signé pour l'instant cette pétition.

À lire aussi

Les manifestants sont également appelés à participer à une marche blanche, dans le XIIe arrondissement de la capitale ce samedi 2 février, en hommage aux blessés de ces dernières semaines, touchés par des balles de LBD ou des grenades de désencerclement.

À écouter également dans ce journal

Barricades - Les villes se barricadent avant le 12e acte des "gilets jaunes". Des mesures exceptionnelles de précaution alors que 10.000 manifestants sont attendus, dont 10% de casseurs, selon les services de renseignement.

Grand débat - Meetings, visites d'entreprises, et rencontres avec des "gilets jaunes"... Laurent Wauquiez, le président du mouvement, a lancé vendredi 1er février à Belfort son périple dans tout le pays. Il a été rejoint par ses têtes d'affiches aux prochaines élections européennes. 

Alimentation - Que sont devenus 145 kilos de viande avariée importée de Pologne ? C'est ce que cherche à savoir le Ministère de l'Agriculture. Parmi les 800 kilos de viande retracés, 145 kilos sont toujours dans la nature. Ils proviennent des 2,7 tonnes d'un abattoir du village de Kalinowo, dans le Nord-Est du pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/