1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Les cyclistes ne sont pas assez visibles, selon la Prévention routière
2 min de lecture

VIDÉO - Les cyclistes ne sont pas assez visibles, selon la Prévention routière

Les cyclistes ont vu leur mortalité bondir en août dernier, alors même que le nombre de morts sur la route a baissé de façon spectaculaire. Pour y remédier, la Prévention routière lance une campagne de sensibilisation rappelant aux deux roues que plus ils sont visibles, et plus ils sont en sécurité.

Un cycliste à Paris le 1er octobre 2017.
Un cycliste à Paris le 1er octobre 2017.
Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Une campagne de prévention pour la visibilité des cyclistes
00:01:44
M6

"Être visible à vélo". C'est le message que lance la Prévention routière. En effet, alors que la mortalité routière est en baisse, le nombre de cyclistes tués sur la route augmente depuis 2010. Ainsi, 40% des accidents impliquant des vélos ont lieu la nuit. La principale raison à cela : 57% des pratiquants de la petite reine roulent mal éclairés. 

Des accessoires ou vêtements réfléchissants sont pourtant primordiaux pour s'assurer davantage de sécurité au guidon. "Il ne faut pas penser que le simple éclairage urbain permet d'être bien vu", souligne l’association, qui rappelle qu'un gilet jaune permet d'accroître par cinq sa visibilité. En clair, un automobiliste percevra un cycliste équipé à 150 mètres, contre 30 mètres pour celui qui ne l'est pas. 

Requis pour le moment seulement la nuit ou hors agglomération, ce gilet jaune s'ajoute aux équipements déjà obligatoires. Selon le code de la route, un vélo doit disposer d'un feu de position à l'avant et à l’arrière, d'une sonnette et de dispositifs réfléchissant sur les roues et les pédales.

Les comportement pointés du doigt

Cependant, cette forte mortalité des cyclistes n'est pas seulement due à une question d'équipement. Les comportements pas toujours très responsables de certains cyclistes, mais aussi des autres usagers de la route, sont aussi en cause. 

"On a de nombreux cas où les voitures sont stationnées sur les aménagements cyclables, sur les trottoirs, ce qui obligent les cyclistes à prendre des détours de manière parfois dangereuses", assure Sébastien Torro Tokodi de l'association Droit au Vélo (Adav). Pour améliorer la sécurité des vélos, il faut donc aussi investir dans les infrastructures. C'est justement ce que préconise le plan vélo dévoilé il y a trois semaines par le gouvernement. Le Premier ministre veut en effet multiplié par trois l'usage de la bicyclette d'ici 2024. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.