1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. VIDÉO - Les dangers de la trottinette électrique
2 min de lecture

VIDÉO - Les dangers de la trottinette électrique

Les accidents de trottinettes et de rollers ont augmenté de 23% en un an, selon Le Parisien. En cause notamment, le succès des modèles électriques qui peuvent aller vite.

Un homme fait de la trottinette électrique à Paris.
Un homme fait de la trottinette électrique à Paris.
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Trottinette électrique : attention danger !
01:58
Logo M6info
M6
Journaliste

Sur le trottoir et la chaussée... Elles pullulent désormais partout en ville : les trottinettes. Ludiques, ces nouveaux moyens de transports sont beaucoup plus dangereux qu'il n'y paraît. Et les chiffres en attestent. Selon Le Parisien, les accidents où ils sont impliqués ont bondi de 23% en seulement un an. En 2017, on déplore ainsi 284 blessés, et même cinq morts.

Un mode de déplacement urbain, certes écologique, mais qui s’avère risqué, surtout lorsqu’il s’agit de trottinettes électriques. “Ce sont des nouveaux usages qui s’émancipent, le marché est croissant donc forcément, l’accidentologie augmente”, explique Fabrice Furlan, le président de la Fédération des professionnels de la micro-mobilité. Le développement chaotique de ces engins en libre-service dans les grandes villes françaises (Paris, Lyon ou Bordeaux) laisse à craindre une augmentation d’ici les prochaines années.


Usagers ou piétons percutés sur le trottoir, les services des urgences sont déjà pleins de ces nouveaux accidentés de la route. “Cela va de la simple contusion aux multiples fractures et aux graves traumatismes crâniens”, souligne auprès du Parisien, le docteur Christophe Prudhomme, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France.

Trottoir, piste cyclable ou route ?

A l’heure actuelle, ces moyens de locomotion innovants sont toujours considérés comme des piétons par le Code de la route, et peuvent dès lors circuler sur les trottoirs. Un vide juridique demeure pour les trottinettes électriques, qui peuvent rouler aux côtés des piétons (en dessous de 6km/h) et sur les pistes cyclables (en dessous de 25km/h). 

À lire aussi

En revanche, elles ne peuvent toujours pas emprunter la route, faute d’homologation. Un projet de loi les interdisant des trottoirs, au profit des pistes cyclables, devrait néanmoins prochainement voir le jour, promet le ministère des Transports.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/