1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Gyropodes, trottinettes électriques, hoverboards... Où peut-on les utiliser ?
1 min de lecture

VIDÉO - Gyropodes, trottinettes électriques, hoverboards... Où peut-on les utiliser ?

L'utilisation de ces engins électriques n'est toujours encadrée par aucune réglementation en France.

COVER GYROPODE
COVER GYROPODE
Crédit : RTLnet
Gyropodes, hoverboards, trottinettes électriques : où peut-on les utiliser ?
01:42
Camille Kaelblen & Max Leleu

Gyropodes, gyroroues, hoverboards... Dans les rues, on croise de plus en plus de ces drôles d'engins. Ils ne font pourtant l'objet d'aucune réglementation précise dans le Code de la route. Où a-t-on donc le droit de les utiliser ? 

Considérés comme des "engins de déplacement personnel", ces petits véhicules sont strictement interdits sur la chaussés car ils ne sont pas dotés d'une plaque d'immatriculation. Actuellement, seuls les vélos sont autorisés à circuler sur la route sans être immatriculés. 

En théorie, ces engins ne sont pas non plus admis à circuler sur les pistes et bandes cyclables car ils ne sont pas équipés d'un siège, comme les vélos. Mais selon un communiqué gouvernemental du 23 octobre 2017, leur usage peut y être toléré à condition qu'ils ne gênent pas la circulation et que leur vitesse ne dépasse pas les 25 km/h.

Tolérés sur les trottoirs et les zones piétonnes

Selon le Code de la route, les trottoirs et zones piétonnes sont réservés aux piétons et "assimilés piétons" (personnes en chaise roulante, enfants de moins de 8 ans à vélo, personne équipées d'une poussette). Gyropodes, trottinettes électriques et hoverboards ne devraient dont pas y avoir leur place. Pourtant, là encore, une certaine tolérance s'exerce tant que l'utilisateur ne gêne pas les autres passants et conserve une allure au pas.

À lire aussi

Dans les jardins publics, les parcs et les forêts, l'usage de ces engins est très généralement admis. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à demander à votre mairie ou posez directement la question au gardien. 

Plus généralement, maintenez une allure adaptée, évitez de foncer dans les gens et partez du principe que vous n'êtes pas prioritaire tant qu'il n'existe pas de législation concernant votre engin. Cela vous évitera sûrement quelques regards désapprobateurs et de regrettables accrochages...

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/