1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du mardi 17 décembre 2019

Ce mardi, Laurent Gerra a imité Jean Lassalle, José Bové, Philippe Martinez, Henri Krasucki, Chevallier et Laspalès, Pascal Praud, Patrick Sabatier, le père Noël et Casimir.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du mardi 17 décembre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

Tandis que Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire aux retraites a démissionné, la grève se poursuit à la SNCF. En direct de la gare Montparnasse, Jean Lassalle et José Bové peinent à rentrer chez eux. À situation de crise, réponse de crise : "Tu te souviens quand je démontais les McDo pour lutter contre les OGM ? Eh ben on va démonter la France", propose le militant du Larzac au député des Pyrénées-Atlantiques.

À l'origine de l'opposition de la CGT à la réforme des retraites, il y a le système par point. "Ce qu'on dit nous autres à la CGT, c'est qu'on veut bien qu'on nous mette des points au lieu des trimestres et encore qu'y faudrait qu'on nous dise combien qu'on nous en met des points", revendique clairement l'ancien patron du syndicat, Henri Krasucki.

La contestation contre la réforme nourrit toujours les conversations des Français, illustration avec nos deux compatriotes Chevallier et Laspalès. "Je milite pour que ma femme bénéficie d'un régime spécial", avance Philippe Chevallier. "Un régime de retraite ?", lui demande son comparse de toujours. "Non, un régime alimentaire, carottes vichy et eau plate. Je trouve qu'elle a un peu pris ces derniers temps", lui répond l'humoriste, visiblement très concerné par la gronde sociale.

Dans son émission Les auditeurs ont la parole, Pascal Praud reçoit des appels de la part de nombreux Français qui réagissent à l'actualité. Comme un certain Patrick S , qui se définit lui-même comme un "animateur très sympa, très fédérateur avec de très belles dents". Patrick est inquiet, "est-ce qu'avec la réforme ils (les animateurs très sympas) vont pouvoir échanger leurs points de retraite contre un emploi de prime-time très sympa et très fédérateur ?", demande-t-il.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 18 février

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants