1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du lundi 16 décembre 2019

Ce lundi, Laurent Gerra a imité le couple Macron, Stéphane Bern, Philippe Martinez, Hubert Reeves, Enrico Macias et Laurent Ruquier.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du lundi 16 décembre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

La réforme des retraites ne passe pas auprès des syndicats. Désormais, même la CFDT, pourtant favorable à un système universel, appel à rejoindre le mouvement. Et l'annonce de Laurent Berger n'a pas vraiment plu à Brigitte Macron. "Si il continue à nous enquiquiner celui-là, les pivots c'est ce dont il aura besoin quand je lui aurais cassé toutes ses dents", affirme la première dame, dans un élan diplomatique.

Au centre des mouvements sociaux contre la réforme on retrouve bien évidemment la CGT. "Nous on est prêt à discuter pendant nos heures de travail mais à condition qu'on nous fasse pas bouger de nos positions", nous dit le secrétaire général du syndicat Philippe Martinez. Le conflit risque encore de durer un moment ...

Hubert Reeves, le scientifique et poète, est venu nous changer les idées en cette période de revendications sociales. "Avant d'aller dans les cieux il faut d'abord réussir à sortir de Paris. Avant de passer l’atmosphère irrespirable et la stratosphère chargée d'ions positifs et négatifs il faut franchir la grévosphère", nous explique l'astrophysicien.

L'élection présidentielle en Algérie a été boudée par la population. "Mes petits frères algériens ils doivent remplacer Abdelaziz Bouteflika, vu qu'Abdelaziz sur la fin il bouge pas plus que les légumes dans le couscous à tata Djamila. Même qu'il est un peu trop cuit, si tu vois ce que je veux dire", décrypte pour nous l’expert en politique Enrico Macias.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 24 février

Le 14 décembre dernier, Laurent Ruquier a tenu l'antenne de France 2 de 21h jusqu'à 3h du matin. "Eh oui, 6h d'antenne", fanfaronne l'animateur. "On a tenu plus longtemps que Pujadas le 11 septembre 2001, et pourtant chez nous c'est pas les tours jumelles qui se sont effondrées, c'est les téléspectateurs dans leurs canapés", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants