1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 4 avril 2019

Ce jeudi, Laurent Gerra a imité Marine le Pen, Ugolin et Papet ainsi que Philippe Bouvard.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 4 avril 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : Laurent Gerra/RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Quentin Marchal

Ce soir aura lieu le premier grand débat avec toutes les têtes de liste aux européennes. Mademoiselle Jade reçoit donc Marine Le Pen pour évoquer le cas de sa tête de liste Jordan Bardella : "Sa jeunesse est un atout. Il va mettre un bon coup de pied dans la fourmilière.". Âgé de seulement 23 ans, le jeune loup du Rassemblement National veut s'opposer à la France Insoumise et à la majorité présidentielle: "Je suis prêt à en découdre avec la clique mélenchono-bolchévo-anarcho-gauchiste comme avec les sbires macrono-libéralo-technocrato-européistes de la République en marche ".

Le grand débat national touche à sa fin et tout le monde attend désormais les décisions qui seront prises par le Président. Retrouvons les héros de la saga provençale "Macron des Sources" avec toujours, dans les rôles principaux, Daniel Auteuil et Yves Montand. 
L’épisode du jour, "La justice fiscale", permet à Ugolin d'analyser la situation concernant les impôts : "Ça devrait encore être une bonne année. On va pas en manquer, de l’oseille". Un jugement sur lequel son acolyte Papet, n'est pas forcément d'accord : "Et une bonne année pour qui, Ugolin ? C’est encore Pique-Bouffigue, le percepteur d’Aubagne, qui va s’en mettre plein les poches de ton oseille. Plus tu en récoltes, de l’oseille, plus il se frotte les mains"

Comme chaque semaine sur RTL, Philippe Bouvard répond aux questions des auditeurs et jette un regard ironique sur le monde dans lequel nous vivons. Le présentateur reçoit aujourd'hui Kaaris Lemarchand, un auditeur peu aimable au moment de se présenter : "BMW neuf-trois pute pute pute pute". Philippe Bouvard tente alors de détendre l'atmosphère avec une blague : "En parlant de filles de joie, est-ce que vous connaissez la différence entre une épouse et une prostituée ? Aucune : avec l’une comme avec l’autre, vous vous retrouvez les bourses vides".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Politique Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants