1 min de lecture Humour

La Chronique de Laurent Gerra du 25 septembre 2019

Aujourd'hui, Laurent Gerra imite Bertrand Delanoë, Jack Lang, Rambo, Haroun Tazieff et le Commandant Cousteau.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La Chronique de Laurent Gerra du 25 septembre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Nicolas Barreiro

Ce mercredi 25 septembre marque la sortie du livre Le lieu des possibles, dans lequel Anne Hidalgo évoque sa vision de la ville de Paris. Bertand Delanoë nous explique d'où vient ce titre : "Ce qu’a voulu dire mon Anne avec ce titre, c’est que Paris est la ville où tout est possible, comme par exemple bloquer l’intégralité de la circulation automobile".

La Tunisie est dans le flou. Le second tour de l'élection présidentielle va opposer un obscur universitaire à un homme d’affaire actuellement en prison. "La Tunisie, c’est ma vie" affirme Jack Lang. Pour lui, il s'agit d'une "élection pestilentielle". "C’est comme si en France un second tour d’élection présidentielle opposait un prof à barbiche de Nanterre à Patrick Balkany ".

C’est aujourd’hui que sort au cinéma le cinquième épisode de la saga Rambo, "ça se passe chez les bouffeurs de tacos et c’est tiré d’une histoire vraie", nous résume le protagoniste principal. 

Au sommet sur le climat à l’ONU, même si le réchauffement climatique semble désormais clairement établi, les scientifiques se disputent encore sur ses conséquences. Des querelles qui ne sont pas nouvelles, souvenez-vous du fameux débat entre Haroun Tazieff et le Commandant Cousteau dans les années 70. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Comédie Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants