1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 22 avril 2019

Ce lundi 22 avril, Laurent Gerra a imité Valéry Giscard d'Estaing, José Bové, Chevallier et Laspalès et Patrick Sébastien.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 22 avril 2019 Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra

Une étude publiée dans Le Figaro révèle que 8% des plus de 75 ans fréquentent les sites de rencontres sur Internet. Mademoiselle Jade reçoit l'un d'eux, qui a préféré garder l'anonymat sous son pseudo "VGE74" et qui raconte son expérience : "J'ai fait la connaissance d'une coquine niçoise qui me proposait de lui ouvrir son palais des délices". Étonnée, mademoiselle Jade reconnaît que ces sites de rencontres amènent des situations plus pimentées qu'elle ne le pensait. Touché, cet internaute souligne que "c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure marmelade". 


José Bové, imité par Laurent Gerra, n'est pas venu les mains vides ce lundi 22 avril. "Ah bas oui, j'ai apporté une bonne bouteille !", lance-t-il à Mademoiselle Jade, intriguée par l'étiquette affiche l'indication "Cuvée Bové". "Vous faites du vin, maintenant ?", demande-t-elle à son interlocuteur. "C'est vrai que les vins de l'Aveyron, et surtout ceux du Larzac, se comptent sur les pieds d'une chèvre", explique l'eurodéputés français du groupe Vert/ALE.

"On a quand même un vignoble millénaire, avec les Marcillac, les vins d'Antraigues ou encore les côtes de Millau. Alors je me suis dit que je pourrais m'y mettre", poursuit le pourfendeur de la malbouffe. Il confie qu'il produit du mousseux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Valéry Giscard d'Estaing José bové
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants