1 min de lecture Faits divers

Vesoul : deux pompiers suspectés d'avoir incendié des hangars agricoles, en garde à vue

Les deux individus ont été interpellés en flagrant délit alors qu'ils s'occupaient d'incendier un hangar agricole. Ils risquent jusqu'à 10 ans de prison.

Un sapeur-pompier (illustration)
Un sapeur-pompier (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

C'est un dossier qui frôle l'absurde. Deux sapeurs-pompiers volontaires de 19 et 20 ans ont été mis en garde à vue vendredi 2 avril, suspectés d'avoir mis le feu à 13 hangars agricoles dans l'agglomération de Vesoul, en Bourgogne-Franche-Comté.

"Des éléments ont permis aux enquêteurs de la brigade de recherche de Vesoul d'identifier un suspect qui a été placé sous surveillance", a indiqué le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic. 


Les enquêteurs ont ainsi pu, vendredi vers 17h00, "assister en flagrant délit à l'incendie d'un hangar agricole contenant une quarantaine de bottes de paille à Charmoille", a-t-il poursuivi. Les deux individus ont été interpellés sur le champ. Dans leur véhicule, les policiers ont découvert des jerricans et des briquets. Le premier incendie avait été commis en août 2020. Depuis, la quinzaine de dégradations avait provoqué "une émotion très forte dans le monde agricole avec d'importantes conséquences", selon Emmanuel Dupic. Chez les pompiers de Vesoul, l'annonce de l'arrestation de deux de leurs membres a également provoqué la stupéfaction, et un sentiment de trahison.

Leur garde à vue a été prolongée samedi soir et ils seront présentés dimanche à un juge d'instruction "en vue de leur mise en examen pour dégradation volontaire commis avec un moyen dangereux", délit passible de dix ans d'emprisonnement, a indiqué Emmanuel Dupic. Le parquet de Vesoul demandera leur placement en détention provisoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bourgogne Incendie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants