1 min de lecture Assurance auto

Verbalisation routière : les fichiers des radars et des véhicules non-assurés reliés

Les fichiers des véhicules flashés par les radars de vitesse ou de feux rouges seront bientôt inter-connectés avec ceux des véhicules non-assurés. Une mesure qui vise à réduire le nombre de Français qui roulent sans assurance.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Verbalisation routière : les fichiers des radars et des véhicules non-assurés reliés Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Cassandre Jeannin

Les radars automatiques vont désormais pouvoir contrôler si l'automobiliste est bien assuré pour son véhicule. En France, on estime qu'environ 700.000 personnes conduisent sans assurance. Un phénomène en hausse qui coûte extrêmement cher, plus de 119 millions d'euros par an.

L'État s'attaque "enfin" à ces conducteurs, déclare Rémi Josseaume sur RTL, avocat spécialiste du droit routier, "enfin on va faire cette inter-connectivité entre les fichiers des radars avec le fichier des véhicules assurés." Selon lui, la mesure encore en phase pédagogique va "permettre aux Français de se réconcilier avec les radars automatiques."

Si le véhicule flashé par un radar de vitesse ou de feu rouge n'est pas assuré, "le titulaire de la carte grise recevra un avis de contravention, une amende forfaitaire délictuelle de 500 euros pour la première fois", explique le spécialiste. "Si le véhicule est de nouveau flashé et de nouveau non assuré, la procédure sera réorientée dans le cadre d'une audience correctionnelle", précise-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assurance auto Radars Amende
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants