1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Val-d'Oise : le département au taux de mortalité infantile le plus élevé de l'Île-de-France
1 min de lecture

Val-d'Oise : le département au taux de mortalité infantile le plus élevé de l'Île-de-France

Le Val d'Oise est touché par un taux de mortalité infantile élevée ce qui inquiète les professionnels de santé et le Conseil départemental.

Un bébé dans les bras de sa mère (illustration)
Un bébé dans les bras de sa mère (illustration)
Crédit : M6 / Stéphane Garabed Dimitri Sikiotakis Solene Nicolas
Charlène Slowik & AFP

La mortalité infantileinquiète en France, particulièrement dans le Val d'Oise, qui possède le taux le plus élevé d'Île-de-France. Chaque année 20 à 40 nouveaux-nés perdraient la vie dans cette localité. 

Dans ce département de la grande couronne parisienne, le nombre de décès avant l'âge d'un an, stationne à environ 4,6 décès sur 1.000 naissances. À l'échelle nationale, ce taux était environ à 3,8 entre 2014 et 2016, dernière période de chiffres consolidés de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Le Val-d'Oise se situe ainsi juste devant la Seine-Saint-Denis (4,43 pour 1.000) et se retrouve en tête des départements métropolitains les plus concernés pour ces décès de nouveau-nés, touchés également par un taux de mortinatalité (enfants nés sans vie) plus élevé que la moyenne nationale.

Comment expliquer ce phénomène ?

L'Est du département, en proie à un taux de pauvreté de 17%, contribue particulièrement à ce résultat. Le Conseil départemental pointe également du doigt "la prise en charge insuffisante de certaines femmes pendant la période périnatale, notamment quand elles sont dans une situation de vulnérabilité". L'ensemble des professionnels de santé font aussi face à de plus en plus de femmes enceintes isolées, parfois inscrites dans un parcours migratoire, "ce qui peut renforcer leur éloignement des circuits traditionnels de santé", souligne le Conseil départemental.

À écouter aussi

Magali Barbieri, spécialiste des questions sur la mortalité infantile, indique que "l'accroissement du nombre de naissances à risque, notamment à cause de l'augmentation de l'âge maternel ou de grossesses multiples, ainsi que les "caractéristiques de la mère" - santé mais aussi contexte économique et social - sont des pistes pour expliquer les chiffres actuels".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.