1 min de lecture Médecine

Un homme reçoit une greffe du visage pour la deuxième fois de sa vie

INVITÉ RTL - Le professeur Laurent Lantieri, chirurgien plasticien, revient sur cette opération inédite qui s'est déroulée mi-janvier à l'hôpital Georges Pompidou, à Paris. "Maintenant, on sait qu'on peut regreffer", se réjouit-il.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Saint-Étienne-du-Rouvray : "Sommes-nous bien protégés ?", s'interroge un avocat Crédit Image : AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Odile Pouget

Une opération spectaculaire inédite s'est déroulée mi-janvier à l'hôpital Georges Pompidou, à Paris. Un homme, qui avait déjà reçu une greffe totale du visage il y a quelques années, en a subi une deuxième. Son corps avait rejeté le premier greffon après sept années de greffe. "Toute greffe est soumise à des phénomènes de rejet, c'est vrai pour les greffes de visage comme les greffes de foie, de rein, de cœur", explique le professeur Laurent Lantieri, chirurgien plasticien, invité de RTL ce vendredi 19 janvier. 

"Nous savions que nous pouvions être confronté à ce genre de problème, explique le professeur. Ce patient a eu une greffe qui a pratiquement bien tenu pendant pratiquement 7 ans et depuis un an, la situation s'était dégradée à un point tel qu'il avait été nécessaire d'enlever le greffon et donc d'enlever sa face, et de retrouver une nouvelle face".

Depuis 2005, trente greffes du visage ont été réalisées dans le monde. L'exploit réside cette fois dans le fait que le patient concerné reçoit la deuxième greffe de visage de sa vie. L'opération a duré près de 15 heures. "Maintenant, on sait qu'on peut regreffer. (...) Cette possibilité technique nous est offerte, ce qui change radicalement les possibilités qu'on offre au patient", se réjouit le professeur Lantieri.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Greffe Invite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants