1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle motrice des futurs TGV dévoilée par Alstom
2 min de lecture

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle motrice des futurs TGV dévoilée par Alstom

Le TGV M, plus grand, plus confortable et moins énergivore, sera mis en circulation à partir de 2024 sur les rails français.

La motrice du TGV M a été dévoilée par Alstom, en charge de sa fabrication.
La motrice du TGV M a été dévoilée par Alstom, en charge de sa fabrication.
Crédit : Arnaud Tousch pour RTL.
Belfort : Alstom dévoile la nouvelle motrice des futurs TGV
03:48
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

La SNCF a annoncé cette semaine ses nouveaux tarifs, mais ce ne sont pas les seuls changements à venir. En 2024, de nouveaux TGV feront leur apparition sur les rails. La motrice de ces futurs trains vient tout juste de naître derrière les murs de l'usine Alstom de Belfort.

"On a une belle motrice TGV que personne n'a encore vu parce qu'il s'agit de la première, le prototype du TGV M, prochaine génération de ces trains", explique Romuald Gicquel, le directeur du site, lors du dévoilement. Quant aux rames pour les voyageurs, celles-ci seront construites à La Rochelle, avant une mise en circulation prévue en 2024, d'abord sur la ligne Sud-Est.
 
Pour concevoir ce modèle, le travail d'équipe était de mise. "Il y a à peu près 500 personnes qui travaillent sur le site, 100 à 120 d'entre elles sont directement impliquées dans la fabrication des motrices" poursuit Romuald Gicquel. Cette mobilisation permet à l'usine de sortir en moyenne une motrice tous les quinze jours. Ainsi, d'ici 2030, cent d'entre elles seront en circulation, soit un tiers des TGV de la SNCF.

Les courbes de cette nouvelle motrice permettent de réaliser 20% d'économies d'énergie comparé aux précédentes.
Les courbes de cette nouvelle motrice permettent de réaliser 20% d'économies d'énergie comparé aux précédentes.
Crédit : Arnaud Tousch pour RTL.

Un TGV plus spacieux et moderne

Ce nouveau train à grande vitesse, baptisé TGV M, doit son existence à l'équipe d'Hervé, responsable des pôles chaudronnerie et finitions. Pour lui, travailler sur la conception de ce nouveau fleuron technologique est "un plaisir" et représente "une très grande fierté". Cela va également permettre à l'usine d'assurer de l'emploi pendant la phase de fabrication, prévue à partir de fin 2022, et ce, au moins jusqu'en 2030.
 
Les caractéristiques de ce train a su séduire la compagnie ferroviaire, notamment du point de vue économique. "CE TGV coûte 20% de moins à l'achat, ainsi que 30% de moins en maintenance", indique Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF. Une rame coûte tout de même environ 25 millions d'euros, mais la compagnie parie sur un engouement encore plus fort pour le train, grâce à un confort supérieur.

"L'énorme intérêt de ce TGV est d'abord capacitaire, avec 740 personnes au lieu de 600 en moyenne sur les TGV classiques", poursuit-il. Les voyageurs pourront également bénéficier de 12% d'espace supplémentaire chacun et d'une surface vitrée augmentée de 10%. "Bref, on a voulu un TGV M modulaire, modernisé, beaucoup plus agréable pour nos voyageurs" conclut Alain Krakovitch.

La facture énergétique en baisse de 20%

À lire aussi

Enfin, le TGV sera bardé de capteurs, ce qui lui permettra même de prédire les pannes pour changer les pièces avant qu'elles ne cassent. Les courbes de sa motrice sont aussi très importantes pour les économies d'énergie. "La baie frontale, la vitre avant, est affleurante avec le reste du carénage, ce qui donne une très bonne aérodynamique et permet de faire 20% d'économies d'énergie", détaille Marion, cheffe de projet Motrice.
 
Reste à connaître l'aménagement intérieur des rames cette fois. Pour le moment, la SNCF garde le secret. Seuls indices, les voitures seront modulables, une 1ère classe pourra alors se transformer en seconde très rapidement. Il y aura aussi des espaces pour les vélos et de nouveaux emplacements pour les bagages.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/