1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. À Terramesnil, un vignoble picard sort de l'ordinaire
2 min de lecture

À Terramesnil, un vignoble picard sort de l'ordinaire

REPORTAGE - Du vin ? En Picardie ? Voilà qui a de quoi intriguer mais la famille Wazières, installée à Terramesnil, l'a fait.

Maximilien de Wazieres, vigneron à Terramesnil dans la Somme. Sa cuvée la Cour de Bérénice est inspirée du prénom de sa fille.
Maximilien de Wazieres, vigneron à Terramesnil dans la Somme. Sa cuvée la Cour de Bérénice est inspirée du prénom de sa fille.
Crédit : Franck Antson/RTL
À Terramesnil, un vignoble picard sort de l'ordinaire
04:09
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson
Journaliste

Direction Terramesnil, dans la Somme, où se trouve un territoire viticole aussi surprenant que cela puisse paraître. Avec le réchauffement climatique, un exploitant agricole de la région s’est lancé dans la production de vin. Ces vignes sont le résultat d'un projet familial un peu fou.
 
Autour des champs de betteraves, sur la plaine, on accède à la parcelle par un petit chemin de terre. Maximilien de Wazières, céréalier, s’est lancé dans ce projet viticole, il y a quatre ans. "On a une parcelle qui fait trois hectares et demi", explique-t-il.
 
À l’abri des regards, les vignes sont toutes taillées à la main. C’est une rencontre avec un vigneron de Bourgogne qui a convaincu cet exploitant picard de 38 ans de se diversifier dans le vin. "Je suis ravi. C'est une nouvelle activité qui est géniale. C'est un projet de vie. Avec mes parents, avec ma femme… On a rencontré un Bourguignon, qui a été un peu le staff pilote de l'affaire."

Maximilien de Wazieres, 38 ans, céréalier a décidé de se diversifier dans le vin.
Maximilien de Wazieres, 38 ans, céréalier a décidé de se diversifier dans le vin.
Crédit : Franck Antson/RTL

Même s’il n’était pas du métier, Maximilien s’est formé et a emmené sa femme dans l’aventure. La cuvée a pris le nom de leur première fille, la cour de Bérénice. Cet agriculteur, qui a dû faire face au gel en ce printemps, s’est adapté au réchauffement climatique. "Le climat a vraiment changé à partir des années 90. On voit que les moissons sont de plus en plus précoces. On commence à pouvoir sortir de la vigne ici. Mais avant, c'était quand même plus compliqué. Arrivé à octobre, le raisin doit être mûr." La première vraie vendange s’est déroulée en octobre 2020.

Un vin du Nord qui a du caractère

Ce vin du Nord est-il aussi bon ? Retour sur la ferme familiale, dans la cour avec les enfants, le jeune vigneron nous emmène dans l’ancienne grange où le raisin est transformé. "On a aménagé la cuverie dans une vieille grange. Ça se prêtait bien pour vinifier et faire le vin. C'est une pièce assez fraîche, donc pour le vin c'est parfait."
 
Devant les fûts, où reposent ce chardonnay et pinot noir, Maximilien est plutôt fier de ses premières bouteilles. Mais il ne veut pas se précipiter. "On fait les choses tranquillement et de façon traditionnelle." Et à la dégustation, ce vin de la Somme a en effet déjà du caractère.

Maximilien et Thierry de Wazieres, son père, dégustent les premières cuvées de Pinot noir planté sur l’exploitation.
Maximilien et Thierry de Wazieres, son père, dégustent les premières cuvées de Pinot noir planté sur l’exploitation.
Crédit : Franck Antson/RTL

Thierry de Wazières, le père, qui élève toujours des chevaux, salut aussi le chemin parcouru. "C'est du boulot ! Je pense que c'est autant de boulot qu'une ferme."
 
Avec son épouse, Maximilien vise d’ici quelques années sur 15.000 bouteilles par an et un label bio. La cour de Bérénice, qui devrait bientôt s’agrandir, va encore se bonifier avec le temps. À la vôtre !

Vignes de Picardie plantées il y a 4 ans sur un ancien champ de blé.
Vignes de Picardie plantées il y a 4 ans sur un ancien champ de blé.
Crédit : Franck Antson/RTL
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/