2 min de lecture Médias

Télévision : Médiamétrie va changer son thermomètre à audiences

REPLAY - Outre le bon vieux tube cathodique, notre façon de consommer la télévision passe aussi par nos tablettes, nos ordinateurs et nos téléphones. À partir du 15 avril, ces nouveaux supports seront pris en compte.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà
>
Télévision : Médiamétrie va changer son thermomètre à audiences Crédit Image : SIPA / CATHERINE DELAHAYE | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

Notre façon de consommer la télévision change, et donc Médiamétrie va changer son thermomètre. Le fameux Médiamat, qui est depuis trente ans la mesure de référence de l’audience en France, va désormais comptabiliser les programmes que nous regardons sur nos ordinateurs, nos tablettes et nos téléphones portables. Les fameux boîtiers de Médiamétrie ne vont pas disparaître.

Les 12.000 personnes représentatives de la population française vont continuer à faire comme avant. Elles garderont leur "audimètre" derrière leur téléviseur. Chaque membre du foyer (les parents et les enfants) continuera à appuyer sur la télécommande spéciale pour signaler quand il regarde un programme. Mais Médiamétrie a recruté 7.000 autres personnes représentatives.

Boom du replay

Médiamétrie a construit un autre panel, annonce Julien Rosanvallon, le directeur du département télé. "Ce sont des gens qui acceptent qu'on enregistre ce qu'ils font sur leur écran de télé, mais aussi sur les écrans Internet", explique-t-il. "Là ce n'est pas un système physique, mais un logiciel qui est installé. Ce logiciel n'est pas espion : les panélistes sont informés", insiste-t-il. Précision importante : si vous regardez Netflix ou YouTube, ça ne comptera toujours pas. Seules les audiences des chaînes de la TNT restent concernées.

Les programmes qu’on regarde en différé vont être comptabilisés. Médiamat a commencé à prendre en compte en 2011 les audiences des programmes qu’en regarde en replay ou qu’on enregistre. Mais uniquement, jusqu'à présent, sur les téléviseurs. À partir de la mi-avril, les audiences réalisées en différé sur les autres écrans seront comptées.

À lire aussi
société
Le meilleur de Laurent Gerra avec Michel Chevalet

Aujourd'hui le chiffre d’audience référent, c'est le chiffre qui est donné une semaine après, à J +7. L’audience d’un programme du soir, qu’on vous donne dans Laissez-vous tenter à 9 heures sur RTL, est désormais consolidé par le replay, qui est en pleine explosion. La télévision de rattrapage a quasiment doublé son audience en 2015. Il y a aujourd'hui deux fois plus d’heures qui sont regardées en différé qu’il y a un an.

La télé fait de la résistance

La "télé de papa", qu’on regarde tranquillement dans le canapé, est-elle pour autant finie ? Non ! C’est évident que notre façon de consommer la télé est en train d’être bouleversé. Mais pour l’instant 93% des heures programmes de la TNT sont encore vues devant un téléviseur. Cela veut dire qu’il n’y a que 7% de consommation sur mobiles ou ordinateurs. La question est de savoir à quelle vitesse on va passer de 7% à 10%, puis à 20%.

Ce sont les plus jeunes (les 15-24) qui sont en train de changer la télévision. Leurs parents tiennent la télécommande du salon. Eux visionnent ce qui les intéresse sur leurs smartphones. Dans les 15-24, il y a les "ménagères de moins de 50 ans" de demain. Comment demain la fameuse "ménagère" va regarder ses programmes favoris ? C’est ce que Médiamétrie essaie de comprendre et d’anticiper en mettant en place son "Médiamat multi-écrans".

Notez que l'on ne devrait plus dire "ménagère de moins de 50 ans". Elle a été enterrée en décembre 2014 dans un certain anonymat, sans aspirateur ni couronne. Médiamétrie l’a rebaptisée "femme responsable principale des achats du foyer". Elle a donc officiellement droit de regarder la télé sur son smartphone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Téléphonie mobile Tablettes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants