Barack Obama à Cuba : un voyage compliqué à organiser

REPLAY - L'actuel locataire de la Maison Blanche s'apprête à devenir le premier président américain à se rendre sur l'île communiste depuis près d'un siècle.

>
Barack Obama à Cuba : un voyage compliqué à organiser Crédit Image : MANDEL NGAN / AFP Crédit Média : Rémi Sulmont Télécharger

C'est la visite historique de l'année. Le 21 au 22 mars, Barack Obama va se rendre sur l'île de Cuba. C'est un voyage impensable. Il faudra se pincer pour y croire. Il sera le premier président américain en fonction à fouler le sol cubain depuis 1928 et depuis la révolution cubaine en 1959. Imaginez : Air Force One sur le tarmac de La Havane, les drapeaux américains sur la route de l'aéroport, la limousine noire d'Obama à côté des vielles américaines de Cuba, les Ford et les Cadillac que nous avons mis au musée depuis des décennies. Photographiquement parlant, ça va être surréaliste : on va voir Obama dans ce décor de film des années 50.

Surtout voir la grande foule cubaine, prévient Janette Habel, grande spécialiste de Cuba à l’Institut des hautes études d’Amérique latine. "L’accueil va être extrêmement populaire et massif. Il est déjà populaire parce que Obama est noir. Et Michelle Obama est capable de faire quelques pas de salsa", explique-t-elle. "Cela va traduire une espèce d'empathie d'Obama et de sa femme qui renvoient aux origines africaines de la population cubaine. L'esclavage à Cuba a été quelque chose de très important. Michelle Obama a des descendants directs avec les esclaves", ajoute-t-elle.

Visite millimétrée

Les deux jours de visite de Michelle et Barack Obama sont millimétrés. Le couple arrive quelques jours avant le concert des Rolling Stones (ça c'est du timing !). Leur moindre geste va compter. Les Obama assisteront à un match de base-ball, un sport typiquement nord-américain mais ultra-populaire à Cuba. Ils verront Raoul Castro mais pas Fidel. Il n'y aura pas la photo de Fidel Castro en survêtement avec le Président Obama. Barack Obama courait le risque que sa visite, dans l'album de sa présidence, ne soit réduite à cette photo. Fidel Castro symbolise le conflit ouvert avec les États-Unis. Raoul, le frère, c'est l'homme qui incarne l'ouverture, de la normalisation. Il a d'ailleurs annoncé son départ en 2018.

Dans son programme, Barack Obama a-t-il prévu de voir des dissidents du régime cubain ? Voilà la question qui fâche. C'est un gros problème. Le secrétaire d'État John Kerry a annulé une visite préparatoire à cause de ça. Les Cubains refusent qu'Obama rencontrent des opposant "trop hostiles" au régime. Un tête-à-tête d'Obama avec une grande figure de l'opposition (par exemple Guillermo Fariñas, le lauréat du prix Sakharov) pourrait accélérer des changements politiques, ce que le régime refuse.

Bras de fer entre Washington et La Havane

Mais Obama est sous pression. Des éditoriaux américains lui ont demandé d'annuler sa visite à Cuba s’il ne peut pas voir qui il veut à l'ambassade américaine. Washington et La Havane sont dans un bras de fer, mais bien conscients aussi que ces dissidents ne doivent pas gâcher cette visite de réconciliation.
 
Malgré tout, ce voyage va accélérer les changements à Cuba qui sont déjà en cours depuis le rapprochement il y a un an et demi. Il y a eu, depuis l'annonce spectaculaire du dégel en décembre 2014, plus de changements qu'en cinquante ans. Pour l'instant, l'embargo américain est toujours en place. Il est peu probable qu'Obama réussisse à le faire lever par le Congrès républicain dans les dix mois de pouvoir qui lui restent. Mais il fait tout pour desserrer l'étau. Il a facilité les envois de dollars, autorisé les voyages. Les touristes américains arrivent. Les Rolling Stone aussi. Tout ça change les mentalités cubaines.

Obama ne peut pas lever l'embargo mais il veut, selon de ses conseillers, "rendre les choses irréversibles" avant de quitter la Maison Blanche.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782355465
Barack Obama à Cuba : un voyage compliqué à organiser
Barack Obama à Cuba : un voyage compliqué à organiser
REPLAY - L'actuel locataire de la Maison Blanche s'apprête à devenir le premier président américain à se rendre sur l'île communiste depuis près d'un siècle.
http://www.rtl.fr/actu/international/barack-obama-a-cuba-un-voyage-complique-a-organiser-7782355465
2016-03-14 11:42:00
http://media.rtl.fr/cache/wXSgb4WclSnh5O55rPPNPw/330v220-2/online/image/2016/0314/7782357125_rencontre-entre-les-presidents-cubain-raul-castro-et-americain-barack-obama-le-29-septembre-2015.jpg