3 min de lecture Sexisme

Tarn : 86 joueuses de foot quittent leur club à cause de comportements sexistes

Dans le club de Saint-Sulpice, dans le Tarn, 86 joueuses de foot ont quitté le club pour comportement sexiste. Les dirigeants nient en bloc les accusations.

>
Tarn : 86 joueuses de foot quittent leur club à cause de comportement sexiste Crédit Image : NOZIM KALANDAROV / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Esther Serrajordia

86 footballeuses ont décidé de claquer la porte de leur club pour sexisme. Un comble, quelques mois après la Coupe du Monde féminine de football.

Le club en question est celui de Saint-Sulpice, dans le Tarn. Les joueuses ont depuis plusieurs années des résultats honorables, mais hors terrain la réalité est toute autre. Julie, 38 ans, raconte ainsi qu'il n'y a pas de chauffage dans les douches qui leur sont réservées, que les vestiaires sont sales, rapporte La Dépêche du Midi.

"Nous étions nous-mêmes obligées de passer la serpillière, de vider les poubelles". Laure, 31 ans, évoque, elle, ces mini-bus réservés aux garçons. "Nous, on se démerdait pour les déplacements". Même chose pour les survêtements. Les garçons les ont dès le début de la saison. Les filles, elles, doivent attendre le mois de mai. 

L'un des éducateurs qui lui aussi a quitté le club le reconnait : "Elles sont traitées différemment". Du côté des dirigeants, on nie en bloc ces accusations. Le président du Club s'offusque même, raconte La Dépêche du MidiIl "tombe des nues", dit-il. Quant aux secrétaires, il s'insurge. "Chez moi, je passe la serpillière et l'aspirateur, ça va faire rigoler ma femme", dit-il.

À lire aussi
La version physique de l'Apple Card sexisme
La carte de paiement d'Apple est-elle sexiste ?

Toujours est-il que, pour ces joueuses, c'est un peu la double peine. Âgées de 5 à 45 ans, elles sont cette année privées de match. La fédération de foot interdit plus de 6 mutations par équipe. Or elles sont 86 à avoir quitté le club.

Demande de droit de réponse de l'Union Sportive Saint-Sulpice Football

"Monsieur Christian RABAUD, président de l’Union sportive Saint-Sulpice, conteste formellement les accusations de "comportement sexiste" dont le club fait objet dans un article diffusé sur le site internet de RTL le 25 septembre 2019.

Bien au contraire, le montant de la cotisation annuelle s’élève à 180 euros pour les hommes et 150 euros pour les femmes, et ce dans le but de favoriser la promotion et le développement du football féminin. En onze années, l’effectif de la section féminine du club de football, initialement composée de quelques joueuses, s’est considérablement étoffé, jusqu’à compter plus de 90 sportives.

S’agissant de l’utilisation des minibus, il convient de rappeler que ces véhicules sont mis à disposition par la Commune de Saint-Sulpice, et non par le club, qui est uniquement en charge, par l’intermédiaire de son secrétaire général, de transmettre à la Mairie les demandes de réservation formulées par les responsables de section. Ces demandes de réservation ont été transmises à la Commune par le secrétaire général.

En ce qui concerne les équipements, ils sont livrés, pour les filles comme pour les garçons, au fur et à mesure de leur livraison par le fournisseur et en fonction des dates de commande.

L’utilisation des terrains, et notamment du terrain d’honneur, est régie et par la Commune de Saint-Sulpice, qui autorise un à trois matchs par week-end sur le terrain d’honneur, et par la réglementation fédérale. Huit des neuf derniers matchs de la section féminine ont été joués sur le terrain d’honneur.

Les vestiaires et les infrastructures du club appartiennent à la Commune, qui est responsable de leur entretien. En aucun cas, le club ne peut se voir tenu pour responsable des dysfonctionnements allégués (absence de chauffage, saleté), précision étant faite que les cabines de douches individuelles sont mises à disposition des femmes.

S’agissant particulièrement de club-house, commun à l’ensemble des sections, sont nettoyage est assuré par l’ensemble des utilisateurs, femmes et hommes.

Il convient d’ajouter qu’aucune réclamation fondée sur une prétendue discrimination à l’égard des femmes n’a été formulée lors des assemblées générales du club.


L'Union sportive Saint-Sulpice accueillera naturellement toutes les joueuses qui souhaitent rejoindre le club ou revenir dans le club."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme Carrement football Tarn
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants