1 min de lecture Consommation

Confinement : les producteurs de sapins de Noël suspendus au décret

Un décret devrait autoriser la vente de sapins de Noël en extérieur, permettant aux producteurs de survivre à la période du confinement.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Confinement : les producteurs de sapins de Noël suspendus au décret Crédit Média : Antoine De Carne | Durée : | Date : La page de l'émission
Antoine Decarne édité par Louis Chahuneau

Avec la perspective de fêtes de fin d'année placées sous le signe de l'épidémie de la Covid-19, de réunions de famille a minima, de réveillons sans effusions, c'est un décret très attendu par les parents comme par les enfants. Un décret qui permettra de découvrir les cadeaux au pied du sapin.

Les sapins de Noël devraient être autorisés à la vente en extérieur, mais ce n'est pas encore officiel et les producteurs de sapins attendent le feu vert avec impatience, car il y a déjà urgence.
 
Un producteur à Roost-Warendin, près de Douai dans les Hauts-de-France, fait l'état des lieux : "On a les plantations de l'année qui vont être vendables dans 7 ans et les grands sapins qui seront commercialisés cette année. Il ne reste plus qu'à décorer", explique Antoine Capenol, gérant du Petit Marais à Raches.

Le carnet de commande n'est pas encore plein

Antoine Capenol, producteur de sapins
Partager la citation

"Souvent la plante commence autour du 20 novembre donc on va les arracher cette semaine.", explique le producteur qui vend près de 1.500 sapins chaque année. Des plantations en pot, qu'il met 5 à 10 ans pour parfaire. Perdre ce Noël 2020 lui aurait été fatal.

"Heureusement qu'on va pouvoir vendre nos sapins. Norman de 2,50 mètres, dans un an il fera 3 mètres de haut, c'est invendable pour le particulier. L'année prochaine il ne vaudra plus rien", prévoit Antoine Capenol.

À lire aussi
Toussaint
Jours fériés et ponts 2021 : quels jours poser pour obtenir plus de vacances ?

Avec sa soeur, ils ont déjà mis en place le "click and collect" pour attirer les clients : "On compte les ventes à la ferme en click and collect : ils choisissent leurs sapins dans la cour de la ferme. Mais pour l'instant le carnet de commandes n'est pas encore plein", explique Juliette, sa soeur. La vente de sapins représente 70% de leur chiffre d'affaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Société Hauts-de-France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants