1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. SpaceX veut poser une fusée sur une plateforme en mer
2 min de lecture

SpaceX veut poser une fusée sur une plateforme en mer

Faire atterrir une fusée après son décollage et le lancement d'une capsule : voilà le pari fou que va tenter la société américaine SpaceX mardi.

La plateforme où devra se poser la fusée Falcon 9, avant son départ en mer.
La plateforme où devra se poser la fusée Falcon 9, avant son départ en mer.
Crédit : HANDOUT / SPACEX / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Récupérer le premier étage d'un lanceur spatial, dans un souci d'économies. C'est le but de la société américaine SpaceX, qui va tenter une première, mardi 6 janvier, avec l'atterrissage du premier étage de sa fusée Falcon 9 sur une plateforme en mer.

La fusée doit lancer à 12H20 (heure française)  la capsule Dragon pour une mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS). Elle devra ensuite revenir se poser sur une barge dans l'Atlantique mesurant 91 m sur 170 m, une opération "d'une précision de dix mètres", selon SpaceX.

Après la séparation du deuxième étage auquel est attachée la capsule Dragon, soit environ trois minutes après le décollage, le premier étage rallumera ses moteurs en rétropropulsion à trois reprises, lors de son retour dans l'atmosphère, pour freiner sa descente d'une centaine de kilomètres qui sera guidée par les ailerons de la fusée.

SpaceX travaille depuis deux ans au développement de technologies permettant de récupérer le premier étage de son lanceur afin de réduire les coûts de lancement. Elle est déjà parvenue à deux reprises l'an dernier à faire redescendre le premier étage pour un amerrissage en douceur.

À lire aussi

Mais réussir un atterrissage précis sur une plateforme flottante non amarrée dans l'océan est "beaucoup plus difficile", expliquait récemment le milliardaire Elon Musk, le fondateur et patron de SpaceX, estimant les chances de succès à "50% au mieux".

Cependant lundi soir il a écrit sur le site Reddit n'avoir "aucune idée" des chances de succès. "J'ai en fait lancé un chiffre comme ça car je n'en ai aucune idée", a expliqué le milliardaire en réponse à des questions d'internautes.

À terme, revenir se poser près du site de lancement

"Contrôler le premier étage de Falcon, qui mesure l'équivalent d'un immeuble de 14 étages avançant à 2.092 km par seconde, revient à essayer de maîtriser un manche à balai posé sur la paume de la main en pleine tempête", soulignait SpaceX en décembre.

Cet essai sera le premier d'une série visant à mettre au point un premier étage de Falcon 9 entièrement réutilisable. L'idée est de pouvoir un jour le faire revenir se poser à proximité du site de lancement, précise la société qui envisage aussi de récupérer le second étage à plus long terme.

"Notre objectif est d'effectuer le plus de lancements possibles tout en réduisant les coûts (...) ce qui aurait un impact énorme sur le secteur du lancement", a dit lundi lors d'une conférence de presse Hans Koenigsmann, le directeur de la mission à SpaceX.

La capsule Dragon destinée à l'ISS, transporte 2,2 tonnes de fret, dont des provisions pour les six membres d'équipage de l'ISS, des matériels et équipements d'expériences scientifiques, une caméra IMAX ainsi que des pièces de rechange. Dragon devrait s'amarrer à l'ISS jeudi.

Le parcours du 1er étage de la fusée Falcon 9, lanceur de la capsule Dragon, qui va tenter d'atterrir sur une plateforme.
Le parcours du 1er étage de la fusée Falcon 9, lanceur de la capsule Dragon, qui va tenter d'atterrir sur une plateforme.
Crédit :
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/