1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. SNCF : Paris-Clermont, Marseille-Vintimille... Comment expliquer les retards ?
2 min de lecture

SNCF : Paris-Clermont, Marseille-Vintimille... Comment expliquer les retards ?

ÉCLAIRAGE - De mardi à mercredi, des passagers ont été victimes d'un retard de plusieurs heures sur la ligne reliant Paris à Orléans. Un incident assez commun sur les lignes SNCF.

Un train à destination de Paris au départ de Clermont-Ferrand.
Un train à destination de Paris au départ de Clermont-Ferrand.
Crédit : Guillaume Frixon / RTL
SNCF : comment expliquer les retards à répétition ?
00:01:58
SNCF : comment expliquer les retards à répétition ?
00:01:58
Arnaud Tousch - édité par Nicolas Barreiro

Parti en fin d'après-midi de Clermont-Ferrand, ils sont arrivés vers 4h du matin à Paris. Les passagers ont vécu une véritable galère dans la nuit de mardi à mercredi, une de plus pour cette ligne confrontée à de nombreux problèmes. Elle est loin d'être la seule, plusieurs lignes sont confrontées à ces retards fréquents.

On peut noter au moins quatre points noirs sur notre territoire. Tout d'abord la ligne Paris-Amiens et les trains qui viennent des Hauts-de-France en général. "Toutes celles qui doivent entrer en garde du Nord sont des lignes à problèmes malheureusement", confie Franck Dhersin, vice-président du conseil régional des Hauts-de-France, qui dénonce des promesses non tenues. "Chaque train doit avoir un taux d'exactitude qui approche les 97%. Aujourd'hui sur certaines lignes des Hauts-de-France, on atteint à peine 80% des trains qui arrivent à l'heure, c'est très peu", déplore-t-il. "L'engagement de la SNCF, c'est 97% donc on est plus de 15 points derrière".

Le problème existe également sur l'Intercités entre Paris et Clermont, qui souffre de nombreux retards tout comme les trains en direction de Normandie. Le sud-est n'est pas épargné non plus, à l'instar de ligne Marseille-Vintimille (Italie). "On a pris un retard considérable sur l'équipement de Marseille-Vintimille, donc forcément des incidents vont peser sur la régularité et sur la capacité de l'opérateur à remettre des trains dans le bon ordre et le plus possible à l'heure", explique Gilles Marcel, président NOS TER PACA. La SNCF essaie pourtant tant bien que mal de réduire au maximum les retards.  

Comment expliquer ces retards ?

Il y a déjà les causes totalement imprévisibles comme les grosses intempéries, la neige, les arbres… La SNCF ne peut pas réellement remédier à ces évènements. Se pose aussi le problème des heurts d'animaux, fréquents sur les réseaux à basse vitesse car les lignes y sont plus vulnérables. 

À écouter aussi

Ces retards sont plus globalement liés au manque d'investissement dans le réseau. L'UFC-Que Choisir a publié une étude à ce sujet le mois dernier, l'association estime que les défaillances ont engendré un total de 340 millions de minutes de retard de trains. En 2018, cela correspond à plus d'une heure de perdue par personne. La SNCF conteste toutefois ces chiffres et évoque un million de minutes de retard. Selon SNCF Réseau, l'État investit plus de quatre milliards d'euros dans le plan de relance de régénération du réseau.

Que faire en cas de retard ?

Si vous êtes bloqué, vous pouvez toujours prétendre à un remboursement. Les passagers ne connaissent pas toujours toutes les règles. À la SNCF, cela s'appelle la garantie G30. Celle-ci prévoie le remboursement d'une partie du billet. Si votre train a entre 30 minutes et deux heures de retard, la SNCF vous rembourse un quart du prix du billet. Ce sera la moitié entre deux et trois heures de retard et les trois quarts du billet si le retard est supérieur. Il suffit pour cela de se rendre sur le site garantie30minutes.sncf.com.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/