2 min de lecture Société

Sexualité : peut-on tout faire le premier soir ?

Le premier soir est-il propice à toutes les folies ? "On est fait pour s'entendre" vous répond.

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Sexualité : peut-on tout faire le premier soir ? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche

En matière de sexualité, il n'y a pas de normes. Mais les tabous et la gêne à communiquer sur le sujet peuvent générer des questions restant sans réponse. Parmi ces questions, il y a celle-ci ? Peut-on tout faire le premier soir ? Si certains conseillent d'attendre pour faire monter le désir et donner une chance à la relation de dépasser la première nuit si nous le souhaitons, d'autres invitent à profiter de l'instant présent. Alors, faut-il se retenir ou se laisser aller au plaisir du moment ? "On est fait pour s'entendre" s'interroge. 

Le premier soir signifie beaucoup pour certains. Découvrir l'autre sous une facette encore inconnue peut effrayer, ou au contraire exciter. Mais l'inconnu induit-il inévitablement un calcul sur les pratiques sexuelles à réaliser ? Doit-on forcément préserver nos fantasmes, et ne pas les exprimer ? Pour Cécilia Commo, sexothérapeute, "il faut prendre la sexualité comme un buffet. On y choisit ce qu'on veut. Ce qui va faire la différence entre ce que l'on veut faire ou pas, c'est de savoir dire non". Savoir dire non, cette liberté d'expression qui doit rester fondamentale entre les deux partenaires

L'acte sexuel, c'est aussi une alchimie qui se transmet entre deux êtres. "Si la connexion émotionnelle s'établit entre eux, ils peuvent alors entrer dans un vaste territoire" explique Damien Mascret, médecin. Si les barrières rencontrées à l'époque qui définissaient une femme respectable comme une femme sans désirs sont bannies de nos jours, il est important de mettre en avant la communication et le désir mutuel. Pour Francis, auditeur RTL, "une femme qui décide d'elle-même de faire telle ou telle chose, c'est une femme libre".
Et si certaines pratiques sexuelles demandent de la confiance, et une ouverture d'esprit, il faut garder en tête que ce qui se passe lors de ces rapports, ne remet en aucun cas en cause tout le respect que l'on peut avoir envers l'autre...  

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !

À lire aussi
Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des Évêques de France le 30 octobre 2020 religions
Jauge de 30 personnes pour les cultes : les évêques de France saisissent le Conseil d'État


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Cécilia Commo, psychanalyste et sexothérapeute.
- Damien Mascret, journaliste et médecin.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Flavie Flament On est fait pour s'entendre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants