1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécheresse : des écluses vandalisées sur le canal du midi
2 min de lecture

Sécheresse : des écluses vandalisées sur le canal du midi

Après les restrictions imposées aux agriculteurs dues à la sécheresse, trois écluses ont été vandalisées. Ces dernières consomment une grande quantité d'eau qui pourrait profiter à l'irrigation des cultures.

Inscription retrouvée, le 8 août, sur le lieu d'une écluse vandalisée
Inscription retrouvée, le 8 août, sur le lieu d'une écluse vandalisée
Crédit : Patrick Tejero
Sécheresse : des écluses vandalisées sur le canal du midi
00:01:39
Patrick Tejero - édité par Robinson Hollanders

La France est frappée par la sécheresse. Dans ce contexte historique, comme le dit le gouvernement, où chaque goutte compte, des écluses ont été vandalisées dans l'Aude. Trois ouvrages ont été visés ce week-end le long du canal du midi. Les bateaux ne peuvent plus naviguer sur une quinzaine de kilomètres. L'acte n'a pas été revendiqué, mais on a retrouvé des inscriptions sur les lieux : "Liberté d'irriguer" et "non au gaspillage de l'eau".

Les inscriptions à la peinture rose fluo varient en fonction des sites sabotés. À l'écluse de la Domergue, près de Castelnaudary, on peut lire "irrigation pour tous". "Les dégâts sont assez importants puisque la porte est décrochée. Il faut une grue, plusieurs équipes différentes de notre établissement Voies navigables de France, afin de pouvoir remettre en état. Le réseau de Voies navigables de France, et notamment le canal du midi, est un vecteur de transfert de masse d'eau, qui est utilisé à peu près à 50 % pour de l'usage agricole", déplore Cédric Jaffard, directeur d'exploitation à Voies navigables de France (VNF), venu constater les dégâts.

Jacques, un céréalier, a vu ses champs traversés par l'eau du canal. Il subit des restrictions d'irrigation depuis une semaine. "Chaque fois qu'une écluse fonctionne, il y a l'équivalent d'un demi-hectare de culture d'été qui pourrait être arrosé avec cette eau-là. Un demi-hectare à chaque passage de bateau, c'est énorme quand on voit le nombre de bateaux qui passent dans la journée", explique-t-il. 

"Il faut arrêter les bêtises"

"Je conçois qu'il faille du tourisme et que l'eau n'est pas qu'à l'agriculture. Mais nous la couper en ce moment et continuer à faire passer les bateaux, ce n'est pas normal. Je comprends qu'il y ait des gens qui aient eu le courage d'aller démonter des écluses pour montrer que, à un moment donné, il faut arrêter les bêtises", indique-t-il. 

À écouter aussi

Les représentants de Voies navigables de France sont allés déposer plainte cet après-midi à la gendarmerie de Castelnaudary.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/