1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécheresse et niveaux d'alertes : quelles sont les restrictions possibles ?
2 min de lecture

Sécheresse et niveaux d'alertes : quelles sont les restrictions possibles ?

Pour faire face au manque d'eau qui touche le territoire, 4 niveaux d'alertes peuvent être mis en place par les préfets pour en limiter l'usage.

Un tuyau d'arrosage (illustration)
Un tuyau d'arrosage (illustration)
Crédit : thinkstock/Maxvis
Robinson Hollanders

Face à la sécheresse inédite qui touche la France, quatre niveaux d'alertes peuvent être décrétés par les préfets. Ces mesures ont pour but de limiter, voire de suspendre, certains usages de l'eau.

Le premier niveau "sert à informer et à inciter les particuliers et les professionnels", il n'y a "pas de restriction en vigueur, mais une sensibilisation des particuliers, des entreprises, des collectivités et des agriculteurs sur les économies d’eau", explique le site du ministère de l'Écologie. Le second niveau est plus restrictif, il "exige de réduire tous les prélèvements et interdit les activités impactant les milieux aquatiques. Jusqu’à 50 % d’économie d’eau peuvent être exigées", indique le site.

Parmi ces restrictions, on retrouve l'interdiction d'arroser entre 11 et 18 heures les pelouses, les massifs fleuris, les jardins potagers ainsi que d'irriguer par aspersion des cultures. Il est interdit de remplir et de vidanger les piscines privées, sauf pour les remises à niveau ou pour les premiers remplissages. Il est également prohibé pour les particuliers de laver sa voiture ou de nettoyer sa façade, toiture, trottoir ou autre surface imperméabilisée.

L'alerte renforcée de niveau 3

L'alerte de niveau 3 reprend les interdictions du second niveau et en rajoute ou modifie quelques-unes. Il est désormais complétement interdit d'arroser des pelouses, des massifs fleuris et les espaces verts, sauf si ces deniers sont plantés depuis moins d'un an.

À lire aussi

Les interdictions sur l'arrosage des jardins potagers et sur l'irrigation par aspersion des cultures sont étendues entre 9 et 20 heures. Les piscines ouvertes au public n'ont plus le droit de vidanger, sauf autorisation de l'Agence Régionale de Santé (ARS). 

Le niveau 4, niveau de crise

"Le niveau de crise déclenche des interdictions pour préserver les usages prioritaires : santé, sécurité civile, eau potable, salubrité", explique le site du gouvernement. Ce niveau reprend et étend certaines interdictions du niveau trois et du niveau deux. Il est désormais totalement interdit de remplir ou de vidanger les piscines privées.

Les piscines ouvertes au public sont soumises à l'autorisation de l'ARS, non seulement pour la vidange, mais également pour le renouvellement et le remplissage. Le lavage de sa voiture ainsi que le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées est interdit pour les professionnels, sauf impératif sanitaire ou sécuritaire.

L'irrigation par aspersion des cultures et l'irrigation des cultures par système d'irrigation localisée sont désormais totalement prohibées. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/