3 min de lecture Sauvetage

Sauvetage en mer : comment se déroulent les formations de la SNSM ?

"Il y a beaucoup de mental, il faut persévérer. Même si on n'y arrive pas du premier coup il faut s'entraîner", assure Jeanne, qui passe actuellement son diplôme aux Sables-d'Olonne (Vendée).

Stephane Carpentier RTL Evenement Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
La SNSM forme 500 sauveteurs en mer chaque année Crédit Image : Patrice Gabard | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard édité par Marie Gingault

Chaque année, la SNSM forme plus de 500 sauveteurs en France. Des sauveteurs en mer sont mis à la disposition des communes pour surveiller les plages lors de la saison estivale et rétribués par les mairies qui les engagent. Des jeunes sont actuellement en train de passer leur diplôme depuis la mi-avril, et ce jusqu'à début juin, dans des stages pratiques, sur les plages du littoral Atlantique et de la Méditerranée. 

RTL a suivi l'un de ces stages, aux Sables-d'Olonne. 17 jeunes filles et garçons sont formés depuis un an ou deux par le SFI de La Roche-sur-Yon, l'un des 32 centres de formation et d'intervention de la SNSM, et dès les premières minutes, c'est tonique. Course à pied, flexions, pompes, étirements, natation : à peine l'échauffement terminé Pierre, le formateur, donne le ton : "Je compte sur vous pour vous rappeler tout ce que vous avez appris cet hiver. On sait que derrière vous allez être envoyé en plage, et que ça va vous servir. Montrez que vous avez tout retenu", demande le formateur avant de donner les instructions de quatre ateliers. 

La détermination est le maître-mot

Une formation exigeante, à laquelle les jeunes s'inscrivent avant tout pour le don de soi, comme en témoigne Tom : "Ce qui m'a conduit à faire ça, c'est vraiment l'aide à la personne. Il y a 3-4 ans, j'avais voulu être jeune sapeur-pompier, mais j'avais été refusé parce que j'étais déjà trop âgé pour réaliser la formation, donc là c'était vraiment une occasion à saisir en venant ici". 

Une formation de 70 heures qui demande à la fois beaucoup d'énergie et de détermination. "Il y a beaucoup de mental, il faut persévérer, même si on n'y arrive pas du premier coup il faut s'entraîner à l'extérieur aussi. Ce n'est pas que quand on est en formation qu'il faut prouver qu'on est capable, parce que soulever des victimes plus lourdes que soi faut s'entraîner", insiste Jeanne, qui souhaite devenir pompière professionnelle. 

À lire aussi
formation
Agriculture : "Les prochaines générations veulent gagner leur vie", dit la cofondatrice d'Hectar

Une formation sanctionnée par les diplômes suivants : le BNSSA, les premiers secours de niveau 1 et 2, le permis côtier bateau, le certificat de radiotéléphonie restreint et enfin, le SSA, pour lequel Enzo et ses camarades se retrouvent justement sur la plage des Sables-d'Olonne : "C'est le dernier week-end, il faut tout donner. C'est sûr qu'il y a un peu de pression, il faut avoir confiance en soi, être sûr de ce qu'on fait et ne pas se tromper", conseille-t-il.

16 candidats ont déjà obtenu leur diplôme

La mission du sauveteur SNSM, c'est aussi du secourisme d'urgence. Pour vérifier leurs aptitudes à gérer ce genre de situation, Margaux, Evan et Adam sont appelés auprès d'une femme qui simule une perte de connaissance sur la place, sous les yeux du formateur : "La PLS a été effectuée, les pupilles sont normales, on a fréquence cardiaque à 79, pouls régulier bien frappé", indiquent les jeunes en formation par talkie. 

"Il faut être capable d'effectuer un bilan circonstanciel, savoir ce qu'il s'est passé, savoir effectuer un bilan d'urgence vitale, savoir si l'urgence est importante ou pas, savoir agir en fonction de cette urgence et aller rechercher les détresses, qui peuvent être parfois évidentes, parfois non, pour pouvoir donner les informations et pouvoir être les yeux et les oreilles de l'opérateur du 15", précise Loïc, le formateur. 

Sur les 17 candidats, 16 ont déjà obtenu le précieux sésame pour rejoindre les plages cet été. Le 17e se verra offrir une nouvelle chance d'ici la fin du mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sauvetage Aide Océans
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants