1 min de lecture Islamisme

Samuel Paty : prison ferme et expulsion pour un Algérien qui a glorifié l'assassinat

Un Algérien sans papier qui avait posté un message à la gloire de l'assassin de Samuel Paty écope de la prison ferme. Il sera ensuite expulsé vers l'Algérie.

Le symbole de justice (illustration)
Le symbole de justice (illustration) Crédit : INA FASSBENDER / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Le 19 octobre dernier sur les coups de 17h, un homme de 34 ans a posté sur les réseaux sociaux un message "glorifiant l'acte de l'assassin de Samuel Paty, l'érigeant en martyr". Si son post a été effacé dès le lendemain, il n'a pas échappé à la justice et a été placé en garde-à-vue dans la foulée, précise vendredi 6 novembre à l'AFP la section de recherches de la gendarmerie de Versailles.

Mercredi 4 novembre, l'homme de nationalité algérienne a fait l'objet d'une comparution immédiate devant le tribunal de Pontoise, et a été condamné à six mois de prison ferme, assortis d'un mandat de dépôt. En outre, il a écopé de dix ans d'interdiction de territoire français, ce qui veut dire qu'il sera expulsé vers l'Algérie à la fin de sa peine, précise une source à l'AFP.

Sans antécédents judiciaires, l'homme habite Ermont (Val-d'Oise) et est en situation irrégulière depuis 2016. "Le jeune homme qui a été tué en France, celui qui a défendu notre Prophète, le jeune homme tchétchène est un martyr si Dieu le veut, que Dieu soit miséricordieux avec lui et l'installe au Paradis", avait-il écrit sur les réseaux sociaux, selon la source proche de l'enquête. "La moindre des choses qu'on puisse faire pour ce jeune homme, c'est de faire circuler sa photo dans le monde entier pour que tout le monde prie pour lui", avait-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamisme Attentat Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants