1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Salaires, temps de travail, accidents... Les chiffres pour comprendre le métier d'agriculteur

Salaires, temps de travail, accidents... Les chiffres pour comprendre le métier d'agriculteur

ÉCLAIRAGE - À l'occasion de la semaine agricole, RTL dresse un portrait des conditions de travail et de vie des agriculteurs en 2021.

L'agriculture est-il un métier d'avenir ?
L'agriculture est-il un métier d'avenir ?
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
L'agriculture est-il un métier d'avenir ?
02:20
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou
Journaliste

Nous continuons de parler d’agriculture cette semaine et de donner la parole aux agriculteurs. Mais est-ce encore un métier d'avenir ? Quels sont les revenus des agriculteurs ? Est-ce un métier si difficile ? 

Déjà, l'agriculture est l’une des professions où les revenus sont les plus disparates. Vous avez de tout. Des grands propriétaires terriens à plusieurs milliers d’euros par mois, et puis, tous ceux qui élèvent des moutons, des vaches, des éleveurs dont près de 30% ne se dégagent même pas un revenu. Ils ont un solde négatif à la fin du mois. Quand on fait la moyenne de toutes ces situations, au dernier comptage, l’Insee mesure un revenu moyen à près de 1800 euros par mois. Avec donc, des écarts considérables.


Mais, en moyenne, en 2018, les revenus ont augmenté, et ça fait suite à une année 2017 qui était déjà en hausse. C’est dû à une forte consommation de céréales, à une hausse des prix dans le secteur de la pomme de terre notamment et aussi à une augmentation de l’élevage d’animaux. Mais ça ne veut pas dire que le niveau de vie des agriculteurs est nécessairement en progression sur la durée.

Un revenu qui varie d'une année à l'autre

C’est juste que leurs revenus varient énormément d’une année sur l’autre. Votre pain quotidien dépend de mille et un facteurs, les prix qui fluctuent, le marché des matières premières, les aléas climatiques, les maladies qui se propagent, le montant des aides européennes. Tout un tas de facteurs indépendants de la bonne volonté et de la bonne gestion des agriculteurs.

À lire aussi

En moyenne, un agriculteur travaille 55h par semaine, avec des horaires décalés, matin, nuit, week-end. Peu de vacances, des activités physiques et au taux d’accident du travail important.  On estime qu’il y a 4,4% d’accidents du travail sur 1 an. D’après les derniers chiffres de la direction générale du travail, il y a eu près de 18.000 accidents du travail pour des chefs d’exploitation en 2018, et plus de 36.000 accidents pour des salariés agricoles, accidents ayant entrainé un arrêt de travail. 

Ce sont des chiffres assez élevé, même s’ils diminuent d’année en année, et ces accidents surviennent principalement en présence d’animaux vivant, un coup de corne d’un bovin par exemple ou avec la matériel agricole. Tous les ans il y a des accidents graves, et tous les ans il y a des décès. De 2016 à 2018, la DGT recense 247 décès de chefs d’exploitation, à la suite d’un accident du travail ou d’un trajet mortel.

380.000 exploitations agricoles en France

On comprend évidemment le découragement de certains dans ces conditions. Le nombre d’agriculteur-exploitants diminue. Il y a 380.000 exploitations agricoles aujourd’hui partout en France. Avec des chefs d’exploitation. Ce sont en majorité des hommes, des agriculteurs, de plus de 50 ans, souvent avec leur conjoint qui travaille aussi sur l’exploitation.

Leur nombre baisse tous les ans. Les nouveaux agriculteurs qui s’installent sont de moins en moins nombreux. Le nombre d’ouvrier agricole baisse aussi. Mais il reste beaucoup de travailleurs saisonniers. 700 à 800.000 personnes qui travaillent au moins quelques jours sur une année. Pour les vendanges, pour ramasser les fraises, les pommes, pour cueillir des asperges. Pour vous donner une idée générale, Il y a 40 ans, l’agriculture représentait 7% des emplois français. Aujourd’hui, c’est à peine plus d’1,5%.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/