2 min de lecture Coronavirus France

Agriculteurs : "il y a eu une réconciliation" avec les Français, se réjouit Christiane Lambert

INVITÉE RTL - Depuis la crise sanitaire, les Français se sont rendus compte de l'importance des agriculteurs. "Cette reconnaissance nous a fait un bien fou", assure Christiane Lambert, éleveuse de porc et présidente de la FNSEA.

Micro générique Switch 245x300 L'invité RTL du Week-End Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Coronavirus : "il y a eu une réconciliation" entre les Français et les agriculteurs, se réjouit une éleveuse Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon édité par Marie Gingault

Le Salon de l'agriculture aurait dû ouvrir ses portes ce samedi jusqu'au 6 mars. Cette année, les 600.000 visiteurs resteront à la maison, tout comme les agriculteurs. RTL a donc décidé d'aller les voir chez eux. Christiane Lambert est éleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, elle est aussi la présidente de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles).

Cette agricultrice élève des truies pour faire naître des porcelets. "Hier, c'était vendredi, jour de mise bas : 380 porcelets sont nés. Donc il y a beaucoup de travail ce matin pour s'en occuper, pour les bichonner, parce qu'ils sont petits, ils ont besoin d'attention. Et nous cultivons aussi du blé, du maïs, de l'orge, du triticale que nous conservons pour nourrir nos animaux", explique-t-elle. 

"Les porcelets deviennent des porcs charcutiers. Il font donc de la charcuterie et de la viande fraîche, des côtes de porc, des saucisses, des filets mignons. Les truies lorsqu'elles ont fini leurs carrières, elles deviennent des rillettes du Mans", précise Christiane Lambert.

Et l'annulation du salon de l'agriculture est un coup dur pour les agriculteurs. "C'est un moment que les agriculteurs apprécient beaucoup. C'est un moment de contact avec les Parisiens, avec les Français, avec les journalistes qui viennent à notre rencontre pour faire le lien entre les agriculteurs, tous les acteurs du monde agricole et la France. C'est l'alimentation, c'est les terroirs et les paysages, c'est notre quotidien", regrette l'éleveuse.

Cette reconnaissance des Français pour leurs agriculteurs nous a fait un bien fou

Christiane Lambert, éleveuse de porc et présidente de la FNSEA
Partager la citation
À lire aussi
déplacements
Coronavirus : Emmanuel Macron évoque une levée progressive des restrictions en mai

Et depuis le début de la crise sanitaire, l'image des agriculteurs est devenue "meilleure". "Il y a eu une réconciliation, en quelque sorte. Il y avait des Français qui s'étaient un petit peu éloignés, qui pensaient que les rayons des supermarchés et les épiceries étaient toujours pleins sans problème. Et là, tout le monde s'est rendu compte que pour qu'il y ait des fruits, des légumes, des pâtes, de la farine, il fallait à la source qu'il y ait des producteurs qui n'ont pas arrêté de bosser (...) On a toujours été au rendez-vous et la France n'a pas eu de pénurie alimentaire. On n'a manqué de rien, contrairement à d'autres pays", souligne Christiane Lambert. 

"Cette reconnaissance des Français pour leurs agriculteurs nous a fait un bien fou. Nous souhaitons que ça dure et nous souhaitons que les Français soient plus curieux, justement, de ce qui se passe à leurs portes ou dans leur commune", conclut l'agricultrice. 

Lire la suite
Coronavirus France Agriculture Exploitations agricoles
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants