1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Salah Abdeslam arrêté : qui sont les complices de l'homme le plus recherché d'Europe ?
3 min de lecture

Salah Abdeslam arrêté : qui sont les complices de l'homme le plus recherché d'Europe ?

ÉCLAIRAGE - Trois hommes et une femme ont été interpellés en plus de Salah Abdeslam vendredi 18 mars dans un appartement de Molenbeek.

Les forces d'intervention à Molenbeek le 18 mars 2016
Les forces d'intervention à Molenbeek le 18 mars 2016
Crédit : JOHN THYS / AFP
Ludovic Galtier & AFP

Il s'agissait de l'homme le plus recherché d'Europe. Après quatre mois de traque, Salah Abdeslam, frère de Brahim qui s'est fait explosé sur une terrasse parisienne, a été arrêté par la police belge vendredi 18 mars dans un logement situé rue des Quatre-Vents à Molenbeek. Hospitalisé dans un premier temps dans les murs de l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles, le logisticien présumé des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis a été placé en garde à vue par la police belge. Il pourrait être rapidement présenté à un juge fédéral.

Quatre autres suspects ont été arrêtés concomitamment. Parmi eux, trois membres de la famille qui hébergeaient Salah Abdeslam : une femme, Djemila et deux hommes, Abid et Sihane. Le logement dans lequel il a été arrêté pourrait appartenir à la mère de l'un des amis du terroriste.

Un complice a également été appréhendé après avoir été légèrement blessé, a précisé le parquet. Il avait utilisé ces derniers mois un faux passeport syrien, au nom de Monir Ahmed Alaaj, et une fausse carte d'identité belge, au nom d'Amine Choukri.

Salah Abdeslam et Amine Choukri contrôlés en Allemagne le 3 octobre 2015

Le 18 mars, le parquet belge a indiqué que "le soi-disant Choukri a été contrôlé en compagnie de Salah Abdeslam à Ulm en Allemagne le 3 octobre 2015. Pendant ce contrôle, les empreintes de Choukri avaient été relevées et ont été ultérieurement prélevées dans la maison utilisée par le groupe terroriste à Auvelais". 

À lire aussi

Le procureur belge a également précisé que le 15 mars "un faux passeport syrien au nom de Monir Ahmed Alaaj et une fausse carte d’identité belge au nom de Amine Choukri ont été retrouvés lors de l’intervention à Forest. Au même endroit, des armes et des munitions ont également été trouvés. Aucune trace d’explosif n’a été découverte".

Deux suspects en fuite

Soufiane Kayal, qui avait lui aussi présenté une fausse carte d'identité lors du contrôle du 9 septembre, court toujours. Il a été contrôlé avec Salah Abdeslam et le faux Samir Bouzid à la frontière austro-hongroise. Selon Le Figaro, "c'est à son nom qu'a été louée l'une des planques utilisées par les terroristes, une maison à proximité de Namur." Selon les experts de l'antiterrorisme, il serait Syrien ou Irakien. 

Mohamed Abrini, un Belgo-marocain de 30 ans, a été filmé le 11 novembre dans une station service sur l'autoroute entre Paris et Bruxelles en compagnie de Salah Abdeslam. Connu pour être le voisin de Salah Abdeslam à Molenbeek, il fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Il était connu des services de police jusqu'alors pour des vols avec violence et est passé par la prison. Celui qui a tenu une épicerie de quartier est soupçonné de s'être rendu en Syrie, pays au sein duquel son petit frère est mort en 2014.

Mohamed Belkaïd, complice abattu le 15 mars à Forest

L'étau se resserrait sur Salah Abdelsam dès le mardi 15 mars. Une perquisition d'un appartement a été menée à Forest, un quartier bruxellois voisin de Molenbeek. Au cours de cette fusillade, Mohamed Belkaïd, un homme de nationalité algérienne, a été tué. Ce suspect était recherché sous la fausse identité de Samir Bouzid. Il faisait l'objet d'un avis de recherche depuis le 4 décembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/