Salah Abdeslam arrêté : le suspect interpellé avec quatre complices, la France attend une extradition rapide

En fuite depuis le 13 novembre, Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats à Paris et Saint-Denis, a été interpellé et légèrement blessé. Quatre individus ont également été arrêtés, selon le parquet fédéral belge.

Fin de cavale pour l'homme le plus recherché d'Europe. Soupçonné d'avoir activement participé aux attaques terroristes du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, Salah Abdeslam a été blessé et arrêté au cours d'une opération antiterroriste de grande envergure dans la commune bruxelloise de Molenbeek, vendredi 18 mars.

Tout s'est accéléré vers 16h40 lorsque les policiers belges et français ont donné l'assaut contre une habitation de ce quartier bruxellois. Des coups de feu et des explosions de grenade ont alors été entendus. En tentant de prendre la fuite, Salah Abdeslam a alors été légèrement blessé et neutralisé en pleine rue avant d'être emmené dans un hôpital. "Il a été formellement identifié", a confirmé François Hollande. Quatre autres personnes ont été interpellées, selon le parquet fédéral belge.

Cette traque a commencé depuis cette perquisition survenue mardi 15 mars dans le quartier bruxellois de Forest. Des empreintes digitales de Salah Abdeslam avaient été trouvées dans l'appartement visé, laissant entendre que le suspect de 26 ans était présent au moment de cette intervention. Il a ensuite manifestement réussi à prendre la fuite et à rejoindre ce quartier de Molenbeek, d'où il est originaire. Les policiers ont alors pu le pister grâce à des renseignements faisant état de sa présence à Bruxelles. Il est désormais soigné dans un hôpital du centre de Bruxelles ultra-sécurisé.

Revivez le déroulement de l'opération policière

21h35 -  On apprend qu'un des suspects arrêtés à la même adresse que Salah Abdeslam avait été contrôlé le 3 octobre 2015 en Allemagne, en compagnie de ce dernier. Par ailleurs, lors des perquisitions de mardi, un faux passeport syrien et une fausse carte d'identité belge ont été retrouvés.

21h30 - Le parquet fédéral belge indique que les opérations policières se sont terminées à 20h30. Au total, cinq personnes ont été interpellées : Salah Abdeslam, un individu et trois membres de la famille qui hébergeait le fugitif.

21h08 - Manuel Valls se félicite de la réussite de cette opération sur son compte Twitter.

21h05 - Les opérations de la police belge sont maintenant terminées à Molenbeek.

20h48 - François Hollande annonce une réunion du Conseil de défense qui se tiendra "dès demain matin".

20h45 - "Salah Abdeslam était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen et je ne doute pas que les autorités judiciaires vont adresser très vite une demande d'extradition. Je sais que les autorités belges y répondront le plus favorablement et rapidement possible", ajoute François Hollande.

20h43 - Le président de la République tient à "féliciter" le gouvernement belge ainsi que les forces de l'ordre et les services de renseignement. "La coopération entre la France et la Belgique a toujours été intense. Elle a fait une fois encore la preuve de son efficacité. Parce que ce n'est pas fini, nous devons continuer à agir. Nous aurons à cœur de poursuivre et d'amplifier cette coopération", rappelle François Hollande.

20h42 - "J'ai une pensée pour les victimes des attentats du 13 novembre parce que Salah Abdeslam est directement lié à la préparation, l'organisation et la perpétration de ces attentats. Je pense aussi aux familles qui attendaient cette arrestation", poursuit le chef de l'État.

20h40 - "Salah Abdeslam a été arrêté avec deux complices. Il a été formellement identifié", ajoute François Hollande.

20h36 - "Trois suspects ont été arrêtés dont Salah Abdeslam"confirme Charles Michel, le chef du gouvernement belge.

20h35 - Le premier ministre belge Charles Michel s'exprime en direct de Bruxelles, en compagnie de François Hollande.

20h25 - Les enquêteurs belges ont des soupçons sur l'identité de l'homme toujours retranché dans l'appartement de Molenbeek. Ce pourrait être du suspect se faisant appeler Soufiane Kayal. Cet individu est suspecté d'avoir fourni des informations en temps réel aux commandos du 13 novembre. Sinon, les policiers pensent qu'il pourrait s'agir de Mohamed Abrini, filmé le 11 novembre en compagnie de Salah Abdeslam.

20h20 - Le président américain Barack Obama a appelé François Hollande et le premier ministre belge Charles Michel "pour les féliciter de l'opération à Molenbeek", indique le compte Twitter de l'Élysée.

20h07 - Trois heures après l'assaut lancé contre cette maison de Molenbeek, tout le quartier est encore bouclé, indique notre envoyée spéciale.

20h00 - Malgré ce dénouement dans la traque de Salah Abdeslam, les familles de victimes des attentats du 13 novembre ne veulent pas tomber dans le "triomphalisme", comme l'explique une femme ayant perdu son fils lors des attaques. "On est dans un état de sidération. Je crois que l'on ne réalise pas ce qu'il s'est passé. On n'a pas de sentiments", explique-t-elle au micro de RTL.

19h50 - Cette interpellation a été permise grâce à un renseignement humain obtenu par les enquêteurs belges. C'est également cette information qui a déclenché la perquisition dans le quartier bruxellois de Forest, mardi 15 mars. Cliquez ici pour tout comprendre des opérations antiterroristes récemment menées en Belgique.

19h40 - L'avocat pénaliste belge Sven Mary sera l'avocat de Salah Abdeslam. Cet éminent membre du barreau de Bruxelles, qui avait fait savoir fin décembre qu'il "accepterait" d'être l'avocat du suspect s'il le sollicitait, l'a confirmé au micro de RTL. "L'environnement très proche de Salah Abdeslam m'a contacté pour me demander si j'acceptais de le représenter. Je leur ai confirmé que j'acceptais s'il souhaite que j'intervienne", indique l'avocat qui n'a "aucune autre information" sur cette interpellation. L'avocat donne en tout cas un premier conseil à son nouveau client : "Garder le silence. Je souhaite m'entretenir avec lui".

19h30 - Diffusée sur les réseaux sociaux, une vidéo semble montrer l'interpellation musclée de Salah Abdeslam. On y voit l'un des suspects, la tête recouverte par un tissu blanc, être entouré et traîné par les policiers belges lourdement armés. Une interpellation également racontée par un témoin joint par RTL.

19h19 - Découvrez notre article pour savoir comment les enquêteurs ont retrouvé la trace de Salah Abdeslam, en fuite depuis la nuit du 13 au 14 novembre. La dernière fois que le suspect avait été aperçu, c'était à la frontière franco-belge. Une cavale qui aura donc duré quatre mois.

19h10 - À Molenbeek, les opérations de police sont toujours en cours. Au moins un individu est toujours retranché dans l'habitation ciblée par les forces de l'ordre. Deux détonations ont d'ailleurs été entendues il y a quelques minutes, selon les constatations de notre envoyé spécial.

18h58 - Une conférence de presse sera organisée à 20h30 par le parquet fédéral belge pour communiquer des informations sur cette opération policière.

18h55 - Où en est la traque des commanditaires et des autres suspects des attentats du 13 novembre ? Découvrez notre article à ce sujet pour tout comprendre sur les avancées de cette enquête.

18h47 - De nouveaux coups de feu ont été entendus vers 18h30selon RTL Belgique. Ces tirs pourraient concerner le troisième homme qui serait retranché. L'agence Belga évoque même la présence de deux personnes dans cet appartement de la rue des Quatre-Vents.

18h42 - Françoise Schepmans, la bourgmestre de Molenbeek, a réagi au micro de RTL à l'arrestation de Salah Abdeslam. Elle n'est pas surprise que le suspect ait été interpellé dans le quartier où il a vécu et qui est connu pour être une plaque tournante du terrorisme islamiste. "Le fait qu'il se retrouve à Bruxelles, que ce soit à Forest ou à Molenbeek ne serait pas étonnant dans la mesure où j'ai toujours été convaincue qu'il s'agit d'un réseau, et que ce réseau a des connexions", estime Françoise Schepmans.

18h38 - Touché juste en-dessous du genou par le tir d'un policier belge, Salah Abdeslam a été transféré dans un hôpital dont la localisation est gardée secrète pour des raisons évidentes de sécurité. Le suspect devrait être opéré dans la soirée.

18h35 - Alors qu'un homme serait peut-être toujours retranché à Molenbeek, le quartier est toujours bouclé et un hélicoptère survole la zone.

18h30 - Selon nos informations, les forces spéciales belges et des policiers français, qui ont coopéré au cours de cette opération, avaient pour consigne d'essayer de capturer vivant les suspects. Compte tenu de leur implication présumée dans ces attentats, ils constituent une mine d'information précieuse pour les enquêteurs.

18h20 - François Hollande, qui participait à un sommet européen, suit à Bruxelles avec Charles Michel, le premier ministre belge, le suivi des opérations policières. Les deux dirigeants s'exprimeront conjointement à 19 heures.

18h11 - Il semble que Salah Abdeslam ait tenté de se défendre en tirant sur les policiers qui commençaient à cerner une maison de brique rouge. C'est à cet instant que l'homme a été blessé.

18h06 - Blessé à la jambe, après avoir tenté de se défendre face aux policiers, Salah Abdeslam est en route vers un hôpital de la région de Bruxelles.

18h03 - Des sources policières confirment à l'AFP que Salah Abdeslam a été arrêté à Bruxelles.

18h00 - Suivez en direct notre édition spéciale de RTL Soir concernant cette opération policière à Bruxelles.

17h57 - François Hollande a quitté le sommet européen en cours pour se rendre dans le bureau du premier ministre belge.

17h45 - Selon Le Soir, qui cite une source policière, un troisième homme serait toujours retranché. Le périmètre de sécurité est toujours en place et les opérations se poursuivent.

17h39 - Selon RTL Belgique, Salah Abdeslam a été arrêté au cours de cette opération. Il serait effectivement blessé, comme l'indiquaient les médias belges auparavant. Un autre homme, lui aussi blessé, aurait également été interpellé.

17h38 - Des sources policières belges font état auprès de l'AFP d'une "présence possible" de Salah Abdeslam.

17h36 - François Hollande confirme que les opérations policières en cours sont "en lien avec les attentats de Paris". Le chef de l'État n'a pas cependant pas souhaité donner de détails sur la nature exacte de cette opération. "Il faut laisser la police belge faire son travail et conclure l'opération qui est en cours". 

17h34 - Pour l'heure, le parquet fédéral belge ne confirme pas les informations concernant la présence et l'état de santé de Salah Abdeslam.

17h30 - La RTBF affirme que l'adresse visée par cette opération était sous surveillance depuis deux jours.

17h25 - Des témoins présents sur place ont confirmé aux médias belges avoir entendu des coups de feu.

17h20 - Selon le journal belge La Libre, Salah Abdeslam serait blessé et retranché avec un autre individu dans une habitation située dans la rue des Quatre-Vents à Bruxelles. Il y aurait ainsi eu un échange de coups de feu entre les suspects et les forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782436182
Salah Abdeslam arrêté : le suspect interpellé avec quatre complices, la France attend une extradition rapide
Salah Abdeslam arrêté : le suspect interpellé avec quatre complices, la France attend une extradition rapide
En fuite depuis le 13 novembre, Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats à Paris et Saint-Denis, a été interpellé et légèrement blessé. Quatre individus ont également été arrêtés, selon le parquet fédéral belge.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/en-direct-traque-de-salah-abdeslam-importante-operation-policiere-en-cours-a-molenbeek-7782436182
2016-03-18 17:19:00
http://media.rtl.fr/cache/0g9ijevq039j_wc0rTHeCg/330v220-2/online/image/2016/0318/7782438240_les-forces-d-intervention-a-molenbeek-le-18-mars-2016.jpg