1 min de lecture Hôpitaux

Roubaix : pourquoi l'hôpital peine à recruter

L'hôpital de Roubaix manque de personnel pour ouvrir 12 lits supplémentaires et ainsi désengorger son service des urgences. En cause, la proximité avec la frontière belge, où les salaires et les conditions de travail sont meilleurs.

>
Nord : quand la Belgique provoque une pénurie de bras à l'hôpital Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Antoine Decarne édité par Sarah Belien

L'hôpital de Roubaix est au plus mal. L'établissement est en manque de personnel pour ouvrir des lits supplémentaires cet hiver. Les urgences surchargées ont besoin de 12 lits de plus afin d'être désengorgées. Le taux d'absentéisme en est la cause principale.

Sylvie Decarnin, infirmière en gériatrie à Roubaix depuis 33 ans, dénonce une situation "dramatique". "Déjà en temps normal c'est la course aux lits, là on va devoir réduire la durée des séjours pour pouvoir libérer des lits au plus vite," déplore-t-elle.

Si cette unité de 12 lits n'a pas pu ouvrir, c'est que l"hôpital ne trouve personne pour s'en occuper. Le taux d’absentéisme à l'hôpital de Roubaix est de 10% chaque jour, à cause de conditions de travail insoutenables. "Les cadences, les heures supplémentaires, les repos non respectés... J'ai des collègues qui pleurent, qui n'en peuvent plus," relate Sylvie Decarnin.

"En Belgique on est mieux payé"

Selon l'infirmière, l'hôpital "n'arrive pas à recruter au niveau des infirmières", alors que l'établissement dispose de sa propre école d'infirmière. 40 étudiants en sont sortis diplômés en décembre. Jacques Admas, membre de la CGT, affirme le manque d'attractivité. "Il y a 40 personnes qui sortent, il n'y en a que 5 qui souhaitent rentrer à l'hôpital de Roubaix. Ils ont découvert les conditions de travail et ils souhaitent aller ailleurs." 

À lire aussi
Eau de Javel (illustration) épidémie
Coronavirus et confinement : 4 conseils pour éviter les accidents domestiques

Le syndicaliste affirme que la situation géographique de l'hôpital, proche de la frontière belge, n'aide pas."En Belgique on est mieux payé, on a de meilleures conditions de travail," explique-t-il. En effet, sur 48 propositions de recrutement, l'hôpital n'a reçu que 24 candidatures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Belgique Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants